Visiter Palerme (Italie)

Palermo est une ville très intéressante aux nombreux monuments et églises. Mixez visites et observation de la ville et ses habitants,  maisons et parcs.

Entre Corso Vittorio Emanuele, Corso Tukory, Corso Re Ruggero et Via Roma

De nombreux monuments se concentrent près du Corso Vittorio Emanuele il Cassaro.

Le Palazzo dei Normanni est particulièrement intéressant : Carthaginois, Romains et Byzantins s'y sont succédés. Les Arabes y ont construit le premier château important, ensuite renforcé, agrandi et embelli par les Normands. Roger II fit construire la très belle Chapelle Palatine et une salle magnifiquement décorée. Le palais fut abandonné puis réutilisé par les Angevins et les Bourbons. La visite s’impose.

L’ originale et monumentale Porta Nuova attenante est traversée par le Corso Vittorio Emanuele. Elle est surmontée d’un édifice avec un toit en forme de pyramide.

Prenez le Corso Re Ruggero vers le sud : vous verrez rapidement à votre droite le beau Parco Orleans occupant une partie de la réserve de chasse du Palais d’Orléans. Il contient une réserve ornithologique, de très beaux arbres et est en pleine expansion.

De l’autre côté du Corso Re Ruggero, se trouve l’église San Giovanni degli Eremiti érigée en 1130 par Roger II, dans un mélange de styles normand et arabe. Elle est surmontée par d’originales coupoles rouges. Du cloître il reste de jolies colonnes jumelées. 

En allant faire un tour dans le joli parc de la Villa Bonanno en face du Palais des Normands, vous allez voir deux palais dont le Palazzo Sclafani qui date de 1330, souvent transformé. Il en reste de beaux entrelacs au dessus de fenêtres géminées ogivales, réalisés avec des pierres bicolores. Le Palazzo Asmundo fut construit entre 1615 et 1767 et était l’un des palais de prestige du Cassaro où habitaient la plupart des nobles. Cela ne se voit plus à son extérieur mais l’intérieur est fabuleux.

La Cattedrale est de l’autre côté du Cassaro, elle conserve des vestiges des églises qui l’ont précédée. Il y eut une église byzantine, une mosquée, une église gothique, puis des ajouts des quinzième et seizième siècles, ainsi que des adjonctions de style néoclassique. A l’intérieur, des tombeaux, des reliques, une très belle crypte, des œuvres d’art.

La Chiesa del Santissimo Salvatore sur le Cassaro est de plan dodécagonal, centré, à coupole elliptique. Elle est résolument baroque et frappe par le faste de son intérieur, richement décoré de marbres polychromes, de fresques, de stucs et d’angelots. On dirait l’intérieur d’un théâtre.

En poursuivant sur le Cassaro, vous arrivez à la Piazza dei 4 Canti. Elle se trouve à l'intersection de deux rues importantes : le Cassaro, et la via Maqueda qui partagent Palermo en quatre parties : la Kalsa, l'Albergheria, Capo et Castellamare. C’est une belle place bordée par 4 palais concaves décorés de manière très artistique. La Chiesa San Giuseppe dei Teatini présente une belle coupole en majolique et son vaste intérieur possède plusieurs œuvres d’art.

Tout près également se trouve la Piazza Pretoria bordée par le Palazzo Pretorio et l’église Santa Caterina, avec une magnifique fontaine décorée de 64 statues en son centre, réalisée à Florence et transportée par bateau. C’est une merveille ! Le Palazzo Pretorio est un palais du quatorzième mais a été rénové chaque siècle, d'où la multitude de styles.

La Piazza Bellini est derrière le Palazzo Pretorio, c’est une des plus belles places de la ville entourée par trois églises très intéressantes La Martorana, San Cataldo et Santa Caterina

La Chiesa della Martorana a été construite pour l'amiral qui y est enterré Georges d'Antioche (1080-1151), personnage le plus important à la Cour du roi Roger II de 1112 à 1141. Sa grande valeur permit au roi Roger d'édifier un état solidement structuré. Vous y trouverez de magnifiques mosaïques et la partie ajoutée au seizième dans le style baroque est très belle.

La Chiesa San Cataldo illustre l'architecture arabo-normande, avec ses coupoles colorées et ses arcs brisés gothiques. L'intérieur est austère mais harmonieux.

La Chiesa Santa Caterina di Alessandria a un extérieur de style renaissance tardive avec une façade décorée de lésènes et des ouvertures qui se détachent du fond blanc. L'intérieur par contre est d’un style baroque extrêmement chargé.

En continuant sur la rue Maqueda vers le sud, en tournant à droite après la Chiesa Sant’Orsola, vous pouvez aller voir le Palazzo Marchesi de style catalan construit au quinzième siècle. Le palais possède une belle cour intérieure d'origine, entourée d'un portique à arcs gothiques, avec un escalier externe à arcs rampants. Il faut aller voir la chambre creusée à 8 m sous terre pour aller chercher une source. Il y a là également une citerne arabe

La Chiesa del Gesú adjacente est la plus importante église baroque de Sicile. L'intérieur surtout est impressionnant avec les décorations polychromes des murs et des piliers : marbres, marqueterie, statues, arabesques avec des motifs floraux. L'abside est particulièrement intéressante avec son mélange de styles arabo-normand et baroque.

En revenant sur la Via Maqueda, juste un peu plus loin se trouve le Palazzo Comitini construit en 1881 et restauré en 1931. Sa visite permet d'imaginer le faste des palais du dix-huitième et le luxe dans lequel vivaient les aristocrates.

Vous êtes maintenant tout près de la Via Ballaró où se tient le fameux Mercato Ballaró qu’il faut absolument parcourir pour son ambiance.

Entre la via Maqueda et la Via Roma, sur le Cassaro, il y a encore une belle église : San Matteo al Cassaro. C’est une église baroque de 1664 qui a une belle façade et qui contient des œuvres d’artistes locaux renommés : Giacomo Serpotta, Vito d’Anna et Pietro Novelli.

 

Entre Corso Vittorio Emanuele, Via Lincoln, Via Roma et la mer

Le mieux est de commencer la promenade à la Porta Felice, construite entre 1582 et 1637, baroque d’un côté, renaissance de l’autre. On fera un tour complet du rectangle en restant voisin de ses bords, et on terminera au même endroit pour aller se reposer au Foro Italico.

Allez sur la Piazza Marina qui contient le très beau Jardin Garibaldi et qui est entourée de monuments : le très complet et intéressant Museo Internazionale delle Marionette, le Palazzo Chiaramonte, les églises Santa Maria dei Miracoli et Santa Maria della Catena, et le Palazzo Mirto.

L’église Santa Maria della Catena fut ainsi appelée car à un mur de l'église était attachée une extrémité de la chaîne qui fermait le port de la Cala. Son style est un mélange de gothique catalan et de renaissance version sicilienne.

Le Palazzo Chiaramonte a été construit en 1320 : il est de style gothique tardif et représente une transition entre le château médiéval et le palais d’agrément. La salle des barons a un magnifique plafond en bois, encyclopédie du moyen âge avec des scènes bibliques, des scènes de chasse, des scènes de bataille entre chrétiens et musulmans, des tournois, des figures fantastiques, des bustes de nobles dames, des extraits de Tristan et Isolde.

Le Palazzo Mirto est un musée qui illustre une maison bourgeoise du XIXe s. : toutes les pièces ont conservé les meubles, les cadres, les sculptures, les céramiques, les porcelaines, les majoliques, les horloges, les éventails, les bibelots. Visitez aussi l’écurie, qui est intéressante.

On est tout près de l’église San Francesco d’Assisi : construite vers 1260, cette église a subi de nombreuses transformations qui se reflètent dans le grand nombre de styles utilisés. A l’intérieur, il y a de belles œuvres des Gagini. 

On est également près de l’Oratorio di San Lorenzo qu’il faut absolument visiter pour sa magnifique décoration en stucs de Giacomo Serpotta : elle a été réalisée en 1699. Les statues représentent les Vertus et les huit bas-reliefs racontent les vies des deux saints.

De l’autre côté du Cassaro, à la même hauteur, se trouve un second marché important : le Mercato Vucciria. C'est un marché très animé, typique, où on trouve de tout et où on est constamment interpellé par les marchands. La zone est animée même le soir et il y a beaucoup de petits bistrots et des marchands ambulants qui vendent des plats typiques.

En longeant la Via Roma, vous allez passer devant la Galleria d’Arte Moderna. Le bâtiment qui héberge le musée est la réunion de deux édifices : l'ancien couvent franciscain baroque de l'église de Sainte Anne, et le palais Bonet (1488) de style gothique catalan. Œuvres de Boldini, Carrà, di Chirico, Guttuso,Vincenzo Ragusa, Mario Rutelli et de peintres siciliens. 

Puis vous arrivez à la Piazza della Rivoluzione avec une  fontaine du XIXe s. portant la statue du "Genio di Palermo" qui date du XVIe siècle. Le "Genio" est le protecteur laïc de la ville en complément de la protectrice religieuse : Sainte Rosalie. La place fut le lieu de rassemblement des opposants au régime des Bourbons.

Un peu plus loin, le Palazzo Ajutamicristo date du XVe s. ; sa cour contient un beau jardin entourée d'un double niveau d'arcades, massives au rez-de-chaussée, légères au 1er étage, du style gothique catalan. Il est couronné par un mur avec des créneaux. 

En longeant maintenant la via Lincoln, vous passez près de la Piazza Magione et de la Basilica La Magione (1191). Sa façade est harmonieuse, structurée en trois étages d'arcs en ogive dont certains sont aveugles ; les deux premiers niveaux d'arcades sont très proches l'un de l'autre. L’intérieur est dépouillé. La place est aussi voisine du Teatro Garibaldi.

En allant vers le bout de ce côté, on passe devant Santa Maria dello Spasimo. Le "Spasimo" accueille des événements culturels et des représentations théâtrales et musicales. La visite de l'église en partie effondrée permet de se faire une idée de l'art gothique normand en Sicile. Elle a été construite en 1509 mais eut des tas d’ennuis au cours de son existence.

Vous êtes maintenant dans le quartier de la Kalsa construit par les Arabes comme second pôle de défense ; l'Emir et ses ministres y avaient leur résidence. On reconnaît encore le style de certaines maisons qui datent de cette époque. C’est aujourd’hui un quartier populaire animé qui contient de nombreux monuments.

On rencontre d’abord l’église baroque Santa Teresa alla Kalsa construite en 1696. Elle a une très belle façade et son intérieur mérite également une visite. Puis c’est la Chiesa Santa Maria della Pietá avec une imposante façade caractérisée par les douze colonnes qui se détachent nettement de la façade, sur les deux niveaux. L’intérieur aussi est intéressant. Et enfin la Chiesa Santa Maria degli Angeli plus intéressante à l’intérieur avec des stucs de Serpotta et des œuvres d’Antonello Gagini.

Le Palazzo Abatellis date du XIVe siècle. Il héberge aujourd’hui un musée de peintures avec une salle entière consacrée à Antonello di Messina.

Pour terminer, vous pouvez retourner au Foro Italico pour vous reposer de cette longue promenade, où bien aller profiter du calme du Jardin Botanique ou de la Villa Giulia voisine qui se trouvent au sud du Foro Italico.

 

Entre la Via Papireto, le Cassaro, la Via Volturno-Cavour-Filippo Patti et la mer.

Les monuments se trouvent tous assez voisins du côté nord de cette zone, que nous allons parcourir. Commencez au Teatro Massimo qui se trouve près de la Piazza Verdi.

Le Teatro Massimo est le plus grand théâtre lyrique d'Italie : il peut contenir près de 1650 spectateurs et sa scène peut contenir 700 figurants ! Un très beau théâtre style néoclassique à l’extérieur, style Liberty à l’intérieur. Il faut visiter !

Non loin de là, vous allez trouver 3 monuments dont le Museo Archeologico Salinas. Un musée magnifique moderne, bien présenté, riche, remarquable. A voir absolument !

L’Oratorio di Santa Caterina d'Alessandria date de 1590, mais il a été « baroquisé » au XVIIIe s. A voir surtout pour les beaux stucs réalisés par Procopio Serpotta, fils de Giacomo, et d’autres œuvres d’art. L’église de Sant’Ignazio voisine date de 1622 ; sa façade de style baroque est très géométrique ; ses colonnes et ses campaniles ressortent particulièrement. L'intérieur est  très riche en œuvres d’art avec notamment un très beau pavement.

Le Palazzo Termine d'Isnello a un extérieur insignifiant mais un très bel intérieur avec un 1er  étage somptueux orné de fresques de Francesco Sozzi et Vito d’Anna. Un beau salon chinois.

Dans cette dernière section, ce sont les églises qui vont se distinguer du nord au sud. 

L’église San Giorgio dei Genovesi de style renaissance a été construite en 1596 pour des banquiers génois. Elle est austère et massive. Son intérieur contient quelques belles peintures. 

L’église Santa Cita n’a pas pu être restaurée après les dommages dus à un bombardement ; il reste cependant des œuvres d’art à admirer à l’intérieur. Vous devez entrer dans L’Oratorio del Rosario di Santa Cita attenant, pour voir de magnifiques stucs baroques, mais il y en a tellement qu’on ne peut plus les apprécier !

L’église Santa Maria di Valverde a un intérieur surprenant avec sa décoration baroque exubérante : colonnes en marbre, mosaïques polychromes, stucs représentant des figures allégoriques, des saints, des "puttis", des animaux, des plantes remplissent tout l'espace.

L’église San Domenico a une belle façade surtout baroque, bien soulignée par le contraste des deux couleurs. Elle est devenue le panthéon de la Sicile ; beaucoup de statues à l’intérieur.

L’Oratorio del Rosario di San Domenico est très riche en œuvres d’art : très beau retable d’Anton van Dick, peintures et fresques de Matthias Storm, Andrea de Ferrari, Orazio de Ferrari, Guglielmo Borremans, Pietro Novelli, stucs de Giacomo Serpotta.

On termine la promenade au Port de plaisance de la Cala. Là, vous pouvez aller vous reposer dans le joli parc du Château de Castellamare.

 

Les autres monuments

Il y a encore d’autres lieux intéressants à environ 2 km de la Piazza Quatre Canti.

  • Villa Zito ( 2 km N) : musée éclectique du Banco de Sicilia.
  • La Cuba Sottana (2 km W) : très intéressant château de style arabo-normand.
  • La Zisa (2 km NW) : un autre château de style arabo-normand.
  • Ville Malfitano (2 km NW) : L'intérieur de la villa est décorée de manière splendide et contient de nombreux objets ramenés par son propriétaire de ses voyages : meubles, tableaux, porcelaines, tapisseries flamandes du XVIe siècle, bibelots orientaux. Un très beau jardin.
  • Albergo delle Povere (2 km SW) : édifice construit en 1772 dans les styles baroque et neo-classique pour les pauvres. Il accueille encore aujourd’hui des femmes pauvres.
  • Parco della Favorita (6 km N) : un parc de 40 ha créé en 1799 pour Ferdinand II de Bourbon chassé de Naples. Jardin d’agrément, jardin potager, espace de chasse. Il contient un petit palais chinois, un musée ethnologique et la villa Niscemi utilisée par la Ville.

 

Spécialités culinaires

La Sicile a profité des apports culinaires de tous les peuples qui l’ont envahie. Sa cuisine est donc très variée et les quelques plats suivants sont un maigre échantillon.

  • Caponata : sorte de ratatouille mais beaucoup plus relevée (câpres, olives, anchois…)
  • Arancini : boules de riz farcies.
  • Pasta con le Sarde : Pâtes avec des sardines (ou aussi avec des anchois).
  • Melanzane alla Parmigiana : Aubergines, mozarella et parmesan.
  • Couscous : des plats inventés par les siciliens qui ne ressemblent pas au couscous maghrébin.
  • Cannoli siciliani : gâteaux en forme de cylindres remplis de ricotta.

 

Sortir le soir

Taverna Azzurra : Discesa Maccheronai
Goccio - L'Arte del Miscelare : Via Alessandro Paternostro

Qvivi Music Bar : Piazza della Rivoluzione

Contenu éditorial Monument Tracker ©

Top 10 des lieux à Palerme

Notre application propose l'histoire de 72 monuments et sites remarquables comprenant les lieux incontournables pour découvrir Palerme. Voici une sélection du top 10 des monuments de la ville, avec un extrait des textes disponibles dans l’application et rédigés par nos équipes de spécialistes. Pour l’intégralité du contenu, téléchargez notre guide Android et iPhone et commencez à créer votre carnet de voyage pour votre séjour à Palerme

Visiter Palazzo dei Normanni - Palerme

Palazzo dei Normanni - Palerme

Au VIIe s. avant JC, les Carthaginois s'étaient implantés au plus haut du site et y avaient construit une forteresse. On trouve encore des vestiges des fondations puniques dans les souterrains du château. La forteresse carthaginoise fut conquise par les Romains en – 254. Puis ce fut le tour des... En savoir plus

Visiter Cappella Palatina - Palerme

Cappella Palatina - Palerme

Sa construction fut ordonnée par Roger II : elle devait être l'église du palais (d'où "palatina") pour la famille royale ; sa consécration eut lieu en 1140. L'église est un harmonieux mélange de plusieurs styles. C'est d'abord une basilique latine avec une nef centrale et deux... En savoir plus

Visiter Chiesa San Giovanni degli Eremiti - Palerme

Chiesa San Giovanni degli Eremiti - Palerme

Il semble qu'il y ait déjà eu une église à cet endroit au VIe s., et qu'elle ait été transformée en mosquée sous la domination arabe. Le grand cube situé près de l'église semble être un vestige de l'ancienne mosquée. Roger II fit construire cette nouvelle église qui conjugue ... En savoir plus

Visiter Cathédrale façade - Palerme

Cathédrale façade - Palerme

L'ensemble est très complexe, car la cathédrale a été profondément modifiée au cours des siècles. Sa construction, commandée par Walter Ophamil, évêque anglo-normand de Palerme, date de 1185 ; il enterré dans la crypte. Au même endroit se trouvait une église byzantine, détruite au IXe s.... En savoir plus

Visiter Piazza Pretoria - Palerme

Piazza Pretoria - Palerme

En 1573, Le Sénat de Palerme fit l'acquisition d'une fontaine construite en 1554 à Florence par Francesco Camilliani, pour le jardin privé d'un noble espagnol, ex vice-roi de Sicile. Ce dernier fut obligé de la vendre pour cause de dettes. Elle comportait 64 statues ! Les 644 éléments... En savoir plus

Visiter Chiesa San Cataldo - Palerme

Chiesa San Cataldo - Palerme

Elle a été fondés vers 1160 par Maione de Bari, amiral de Guillaume I. Elle fut concédée aux Bénédictins de Monreale et elle leur appartint jusqu'en 1787. Elle fut alors transformée en bureau de poste jusqu'en 1882, année à partir de laquelle une restauration rigoureuse menée par Joseph... En savoir plus

Visiter Chiesa San Giuseppe dei Teatini - Palerme

Chiesa San Giuseppe dei Teatini - Palerme

L'église a été construite au XVIIe s. par Giacomo Besio, membre de l'ordre des Théatins, fondé par San Gaetano. Du centre de la place des Quattro Canti, on voit au loin la belle coupole recouverte de maïolique bleue et jaune, qui repose sur un tambour soutenu par des colonnes jumelées.... En savoir plus

Visiter Solunto - 26 km de Palerme

Solunto - 26 km de Palerme

D'après Thucydide, ce sont les Phéniciens qui ont fondé cette ville  construite sur le mont Catalfano à 200 m de hauteur, sur un site magnifique, au VIIIe s. avant JC. Ils occupaient les forteresses de Panormus (Palerme), Mozya et Solunto, et devaient se défendre contre les incursions des Grecs... En savoir plus

Visiter Duomo di Monreale - Région Palerme

Duomo di Monreale - Région Palerme

La cathédrale a été construite entre 1172 et 1176 sous Guillaume II. C'est un exemple typique de mélange des trois styles : normand (la structure de l'église avec sa haute abside et ses deux absides plus petites, le plan basilical, les deux tours massives), arabe (les arcatures aveugles... En savoir plus

Visiter Duomo di Monreale intérieur - Région Palerme

Duomo di Monreale intérieur - Région Palerme

La nef centrale est très large par rapport aux bas-côtés ; des colonnes nues les séparent, se terminant par de beaux chapiteaux corinthiens décorés de feuilles d'acanthe, de cornes d'abondance et de petits bustes. Entre les arcs en ogive et sur les murs des bas-côtés, de belles mosaïques... En savoir plus

Fonctionnalités de l'application et audioguide Palerme

Préparez votre voyage pour Palerme et découvrez tous ses secrets. Monuments, Restaurants, Hôtels, Activités, Bien être, Musées, devenez votre propre guide, gagner du temps en créant votre propre carnet de voyage, et partagez vos bons plans entre amis.

Activez la découverte instantanée et devenez un explorateur libre dans les petites rues pavées de Palerme, vous serez alerté d'un lieu à proximité lors de votre ballade.

Soyez sûr de disposer de votre guide en toutes circonstances comme des zones non couvertes par le réseau, et faites des économies de coût de DATA à l'étranger avec la fonction « carte et guide hors ligne ».

Laissez-vous guider dans Palerme au travers de circuits thématisés originaux.

Votre voyage à Palerme devient une quête: Capturez les lieux et collectionnez-les, jouez à des jeux originaux pendant les pauses, des quiz, et partez à la chasse aux trésors pendant votre séjour à Palerme

Où dormir ?

Une sélection d'hôtels, hébergements et appartements à Palerme

Alma Hotel
Alma Hotel

Prix : 68 EUR

Réserver
Bio Hotel Palermo
Bio Hotel Palermo

Prix : 49.5 EUR

Réserver

Consulter la sélection complète

Où manger ?

Sélection des meilleurs restaurants sur Palerme

Bocum
Bocum

Prix : 20 EUR

Réserver

Consulter la sélection complète

Carte de Palerme

Guide Palerme

Retrouvez 72 endroits à visiter sur Palerme en téléchargeant l'application gratuite Monument Tracker World Guide et 120 autres villes

245