Visiter Rome (Italie)

Tous les chemins mènent à Rome (Roma) et nous vous invitons fortement de visiter la cité et ses chefs-d’œuvre architecturaux. Le centre historique regorge d’une richesse monumentale historique exceptionnelle, où se mèlent harmonieusement les constructions de 28 siècles.

Le centre historique très ramassé vous permettra de découvrir en 3 jours les monuments incontournables Colisée, Panthéon, Palazzo Venezia, Forum romain, Vatican à pied, pour profiter au mieux des petites ruelles et humer l’atmosphère Romaine.

Voici 3 suggestions d’itinéraires intéressants et quelques idées de visites.

La Rome romaine

Commencez par monter au Campidoglio (Capitole) par l’escalier majestueux qui y conduit. L’édifice qui est devant vous est la mairie de Rome. Les édifices situés à votre gauche et à votre droite sont respectivement le Palazzo Nuovo et le Palazzo dei Conservatori qui hébergent les Musei Capitolini qu’il faut absolument visiter, au début de la promenade si par hasard il y a peu de monde, ou à la fin. Il s’agit d’un beau musée consacré aux Romains.

Descendez à gauche de la mairie d’où vous aurez une vue complète du forum, puis descendez vers la Via dei Fori Imperiali. A gauche de cette rue, direction Colisée, il y a une succession de forums qui faisaient partie du forum principal mais qui en ont été coupés par la Via dei Fori  Imperiali. Il s’agit successivement du Forum de Trajan, avec une grande colonne et un marché, du Forum d’Auguste, du Forum de Nerva et du Forum de la Paix.

A droite, le Forum de César précède l’entrée du Forum Romain. Sa visite est incontournable : il est nécessaire d’avoir un plan des lieux et à chaque monument, il faut lire ou écouter le commentaire de l’application, sinon, vous ne profiterez pas de la visite. Après la visite du Forum, le billet d’entrée inclut celle du Mont Palatin qui est également très intéressante et incontournable. Il y a toujours beaucoup de monde mais l’étendue des lieux fait que cela n’est pas trop gênant.

Si vous sortez par la Via Sacra en passant par l’Arc de Titus, vous arrivez directement au Colisée

Sur la colline qui surplombe le Colisée, se trouve la Domus Aurea, la maison de Néron, dont il faut en principe réserver la visite. Sur la place du Colisée, contemplez longuement le bel Arc de Constantin, réalisé avec des éléments d’autres monuments, puis prenez la Via di San Gregorio qui longe le mont Palatin. Au bout de cette rue, à gauche, se dresse l’église San Gregorio. 

Vous êtes maintenant près du Circus Maximus, le stade où se déroulaient les courses de char. Vous pouvez faire un petit détour pour aller voir les Thermes de Caracalla sur l’avenue du même nom, puis revenir au Circus Maximus. Il n’en reste pas grand-chose, mais avec un peu d’imagination et le souvenir de films comme Ben Hur, on peut se représenter cette époque. En parcourant l’arène ou la Via dei Cerchi, vous voyez à droite les constructions du Mont Palatin qui surplombent le Circus Maximus.

Au bout de la Via dei Cerchi, vous arrivez au Forum Boarium, où il y a plusieurs monuments intéressants. L’Arc de Janus à droite, avec derrière l’église San Giorgio in Velabro, en face le Temple de Portunus, rectangulaire, le Temple d’Hercule Vainqueur, rond, et à gauche l’église de Santa Maria in Cosmedin, où des cohortes de touristes viennent mettre la main dans la « Bocca della Veritá », au lieu de visiter cette intéressante église.

Prenez la Via Petroselli jusqu’au Vico Jugario : à votre droite, des fouilles dégagent un temple romain et l’église de Sant’Omobono. En face, à gauche, l’église de San Nicola in Carcere est coincée entre le temple de Janus et le Temple de l’Espérance. Deux chemins permettent alors de gravir la colline qui conduit au Capitole, l’un des deux passant près de la Roche Tarpeienne. Si vous n’avez pas été aux Musées Capitolins au début de la promenade, vous pouvez peut-être le faire maintenant.

De la Villa Borghese à la Piazza Farnese

Vous ne pouvez quitter Rome sans faire un tour complet du magnifique parc de la Villa Borghese. Vous pourrez y admirer les beaux pins parasols, la Piazza di Siena, le Lago, le Pincio d’où vous dominez la Piazza del Popolo. Si vous l'avez réservé, vous visiterez le beau Musée de la Villa Borghese. Arrêtez-vous à la Casina Valadier qui domine la ville pour y prendre un café et savourer la tranquillité du lieu.

Descendez ensuite vers la ville, à gauche : vous passez devant la Villa Medicis où habitent des intellectuels français, le temps d’une recherche et où ont lieu des expositions d’art non destinées au commun des mortels ! Vous arrivez à l’église de la Trinitá dei Monti qui domine la magnifique Piazza di Spagna. Admirez longuement cette belle place pour en goûter toute la beauté, regardez bien la « Barcaccia », belle fontaine en forme d’embarcation. La Via Condotti devant vous est la rue du grand luxe.

Prenez la Via di Propaganda, puis la Via di Sant’Andrea delle Fratte, la via del Bufalo, la Via Poli qui vous conduiront à la Fontana di Trevi. Vous ne serez pas seuls sur cette magnifique place ! 

Suivez le flot le long de la Via delle Muratte. Echappez-vous à droite sur la Via del Corso pour aller voir la Piazza Colonna, avec sa colonne de Marc Aurèle au centre et ses beaux palais, allez voir le Montecitorio, parlement de la République sur la place du même nom.

Revenez sur la Piazza Colonna et prenez à droite dès que vous y arrivez, puis suivez la Via dei Bergamaschi qui vous conduira à la Piazza di Pietra, avec de hautes colonnes parties d’un temple d’Hadrien. Là, vous pourrez éventuellement vous reposer au café « la Caffettiera », tranquille et frais.

Prenez la Via de’ Burró qui longe l’ancien temple à gauche, pour aboutir à la Piazza San Ignazio, où vous devez visiter la très belle église des Jésuites, du même nom.

La Via del Seminario vous conduit tout droit au Pantheon, magnifique temple romain intact après 2000 ans, qu’on ne peut qu’admirer. Il faut y entrer pour comprendre la prouesse technique qu’il représente. 

Vous êtes à nouveau contraint de suivre le flot qui suit la Piazza della Rotonda puis la Via Giustiniani. Allez visiter la belle église San Luigi dei Francesi (Saint Louis des Français) pour voir et admirer les trois beaux tableaux de Caravaggio qu’elle contient. Puis prenez la via del Salvatore qui vous amène devant le beau palais baroque Palazzo Madama, siège du Sénat. 

La Piazza Navona est à deux pas : son site a hébergé le Stade de Domitien dont on peut visiter les vestiges en sous-sol. La place elle-même est une merveille, avec son église Sant’Agnese, la monumentale Fontaine des Quatre Fleuves, la Fontana del Nettuno à droite et la Fontana del Moro à gauche.

Prenez la petite via Cuccagna en face de la Fontana del Moro, et continuez tout droit : vous arrivez au Campo dei Fiori une place de marché populaire, entourée de terrasses, dominée par la statue de Giordano Bruno qui fut brûlé sur cette place. La Piazza Farnese voisine contient le Palazzo Farnese, siège de l’Ambassade de France.

Vous en avez assez vu pour aujourd’hui ; prenez un verre à une terrasse du Campo dei Fiori, promenez-vous au hasard dans les petites rues environnantes ou bien traversez le Tibre proche, pour aller faire un tour au Trastevere, un quartier très animé en fin d’après-midi.

Tournée tranquille de quelques églises

Il faudra visiter toutes les églises du parcours qui sont toutes intéressantes. N’oubliez pas de lire ou écouter les commentaires sur l’application.

Cette promenade est relaxante : partez de l’église San Gregorio al Celio après l’avoir visitée, ainsi que l’Oratorio delle Sante Barbara, Andrea e Silvia voisin. San Gregorio a été construite en 480, au dessus d'un mithraeum.

Grimpez la colline du Celio par le Clivus Scauri qui va jusqu’à la Basilica Santi Giovanni e Paolo. Visitez cette église où ont lieu de nombreux mariages, ainsi que les vestiges d’une insula romaine qui se trouvent en sous-sol. Construite en 400 sur un site chrétien, l’église a été reconstruite vers 1100 avec adjonction d'un monastère et d'un beau campanile.

En face, entrez dans le beau Parc de la Villa Celimontana, un havre de tranquillité et d’ombre en été. Le parc est petit mais tellement agréable. 

A la sortie du parc, vous avez à votre gauche l’église Santa Maria in Domnica alla Navicella précédée par une sculpture qui représente une embarcation. L'intérieur est doté d'un beau plafond à caissons décorés par Perin del Vaga dans le style renaissance et de belles mosaïques du neuvième siècle dans l'abside.

Prenez en face la Via San Stefano Rotondo, pour aller voir la belle église ronde du même nom. Elle a été construite en 480, au dessus d'un mithraeum et d'un campement romain, 

Poursuivez dans cette rue peu intéressante, mais tranquille, pour aboutir à la Piazza San Giovanni in Laterano, où vous découvrirez de nombreux monuments : le Palais du Latran, le Baptistère, l’Obélisque, la Basilique Saint Jean de Latran, la Scala Santa, le Triclinium et la Porta Asinara, une des portes de la ville.

Une visite approfondie de la Basilique Saint Jean de Latran s’impose, comme celle du beau Baptistère voisin. C’est un vrai bonheur !

Reprenez un moment la rue d’où vous êtes venu(e) et bifurquez à la Via dei Quattro Santi Coronati. Elle vous conduit à l’Eglise dei Quattro Santi Coronati qui est également d’un grand intérêt. Elle date du treizième siècle, a un cloître magnifique et un oratoire orné d'une belle fresque illustrant la conversion de Constantin.

Continuez dans la même rue et prenez la première à droite, Via dei Querceti ; elle vous conduit tout droit à la Basilica San Clement qui est du plus haut intérêt. Elle a trois niveaux d’églises : une église médiévale au rez-de-chaussée, une église du quatrième siècle en sous-sol et un mithraeum dédié au Dieu Mithra plus bas.

Vous avez eu votre quota d’églises au cours de cette promenade :), toutes différentes et toutes très intéressantes.

Les Visites indispensables

  • La Visite de la Basilique Saint Pierre : vous pouvez y aller n’importe quand. La visite requiert beaucoup de temps si vous voulez bien approfondir son histoire et ses œuvres d’art.
  • Les Musées du Vatican : réservez votre visite par internet si vous ne voulez pas faire une longue file d’attente. C’est un musée très complet où il faut rester une bonne demi-journée.
  • Le Musée de la Villa Giulia : il a l’avantage de ne pas être très visité, et pourtant c’est un très intéressant musée étrusque. 
  • Le Palazzo Barberini est un très beau palais qui héberge un musée riche en peintures.
  • La Galleria Borghese : le palais, les peintures, les sculptures (dont celle de Pauline Borghese).

 

Les visites très intéressantes

  • Galleria Nazionale d’Arte Moderna : peinture italienne des XIXe et XXe siècles.
  • Le Gianicolo d’où on a une vue splendide sur Rome.
  • Le Parc de la Villa Doria Pamphili : une nature magnifique.
  • Le Musée de la Civilisation Romaine au quartier de l’Eur.
  • Le Castel Sant’Angelo au bord du Tibre assez proche de Saint Pierre.

Spécialités culinaires

  • Les pâtes bien sûr, sous toutes les formes et à toutes les sauces.
  • Les pizzas romaines (fines) ou napolitaines (à bords plus épais).
  • Tripes à la Romaine, artichauts à la romaine, poulpe tiède aux pommes de terre, 
  • Melanzane alla Parmigiana : aubergines au parmesan et mozzarella.
  • Griliato : de plusieurs viandées, de poissons ou de légumes grillés

Et beaucoup d’autres choses encore : la cuisine italienne est très riche.

Sortir le soir

Beaucoup d’ambiance au

  • Trastevere
  • Campo dei Fiori
  • Testaccio sur Via di Monte Testaccio

Si vous restez 3 jours à Rome, voici comment organiser vos visites

  • La première journée pourrait être consacrée au Vatican avec la Basilique Saint Pierre, le musée du Vatican et sa somptueuse chapelle sixtine, le château Saint-Ange et une balade le long du tibre.
  • La deuxième journée au Forum Romain avec guide obligatoire ou vous ne saisirez par l'intérêt du site, le Palatin, le Capitolino et ses musées, le sommet du Palazzo Venezia pour son panorama 360° sur la ville.
  • La troisième journée Piazza del Popolo, le Pincho promontoire de la Villa Borghese, la Piazza di Spagna, la fontaine de Trevi, la Piazza Navona et quelques églises sur le chemin.

La capitale Italienne sera à même de régaler les accrocs du shopping, la via del Corso incontournable, via del Tritone, via Condotti.

La ville est accessible en moyenne à 2h30 d’avions des principales destinations Européennes et en fait une ville parfaite à visiter lors d’un week-end prolongé, compter 3 jours sur place pour une première visite de la ville éternelle. De nombreux croisiéristes proposent aussi une escale à Rome en séjournant au port de Civitavecchia, à 1h30 de route.

Les gastronomes trouveront aussi leur compte, l’Italie est connue pour ses pâtes qui font partie de la vie quotidienne des habitants. D’ailleurs elles sont servies en « primi piatti » c’est-à-dire en entrée. La pizza est aussi l’emblème de l’Italie, et Rome a aussi sa petite spécialité, la Pizza Bianca et Pizza alla Romana est une pâte à pizza enduite d’huile d’olive et agrémentée de petites feuilles de romarin. Le quartier que nous vous recommandons pour dîner sont le Trastevere et derrière la piazza Navona, la Rampa proche de la piazza di Spagna très typique dans sa décoration intérieure de décor de cinéma.

La meilleure période pour visiter la capitale Italienne est entre Avril et Novembre, le mois de Juillet est encore tenable, nous déconseillons le mois d'août qui est suffocant.

Promenez vous dans les différents quartiers de Tridente, Aventin et Testaccio, Centre Historique, Tratevere et Janicule, Cité du Vatican et Prati, Monti et Esquilin, Sans Giovanni et Celio, Trevi et Quirinal, nous y avons compté 320 monuments et façades remarquables. Pensez à télécharger l'application mobile Monument Tracker pour ne rien manquer de Rome

Nous vous souhaitons un excellent séjour !

Contenu éditorial Monument Tracker ©

Top 10 des lieux à Rome

Notre application propose l'histoire de 325 monuments et sites remarquables comprenant les lieux incontournables pour découvrir Rome. Voici une sélection du top 10 des monuments de la ville, avec un extrait des textes disponibles dans l’application et rédigés par nos équipes de spécialistes. Pour l’intégralité du contenu, téléchargez notre guide Android et iPhone et commencez à créer votre carnet de voyage pour votre séjour à Rome

Visiter Fontana di Trevi

Fontana di Trevi

Adossée au Palazzo Poli, sa construction fut commandée à Niccolo Salvi en 1732 et terminée en 1762. Elle perpétue l'effet de théâtralisation du style baroque : un décor colossal, une statue de l'Océan sur un char marin semble déferler avec passion, effet renforcé par le bruit de l'... En savoir plus

Visiter Musée du Vatican

Musée du Vatican

L'origine du musée remonte au XVIe s. : la découverte de la statue de Laocoon (prêtre de Troie) dans un vignoble près de Santa Maria Maggiore, son achat par le pape Jules II sous les conseils de Michelangelo et son exposition au public ont été le point de départ du musée qui actuellement... En savoir plus

Visiter Piazza di Spagna

Piazza di Spagna

Elle fut au XVIème siècle territoire espagnol attaché à l'ambassade d'Espagne auprès du pape, d'où son nom. Elle est célèbre pour sa fontaine, " la barcaccia" réalisée en 1629 par Pietro Bernini, père de Lorenzo, son escalier monumental dû à Francesco de Sanctis (1726) et l'... En savoir plus

Visiter Basilique Saint Pierre

Basilique Saint Pierre

La construction d'une première basilique fut ordonnée par l'empereur Constantin au IVe s., englobant le lieu où Saint Pierre aurait été enterré. Après de nombreuses reconstructions, le pape Jules II décida en 1506 de construire la gigantesque basilique actuelle. Sa construction ne se... En savoir plus

Visiter Castel Sant Angelo

Castel Sant Angelo

Hadrien voulait le même qu’Auguste : un mausolée digne d’unempereur. Ses cendres furent déposées dans la vaste rotonde en travertin, en139. Compte tenu de sa position proche des murailles, il sera très vitedétourné à des fins militaires. Puis, transformé en prison, quatre papes ytrouveront la mort... En savoir plus

Visiter Piazza Navona

Piazza Navona

En l'an 86 l'empereur Domitien y inaugura son stade, destiné à l'athlétisme, suivant le modèle grec ; il accueillait 30 000 spectateurs. Ce stade, en ruines au Ve s., reprit vie petit à petit et vit s'installer un marché, puis fut le théâtre de nombreuses fêtes. Ce n'est qu'... En savoir plus

Visiter Panthéon

Panthéon

Savez-vous que c'est encore la plus grande coupole en béton nonarmé réalisée à ce jour  Quarante-trois mètres de diamètre à l'intérieur,ce qui est également la hauteur totale de l'édifice.  Au coeur du Champ de Mars, entre les thermesde Néron et ceux d'Agrippa, le Panthéon ainsi... En savoir plus

Visiter Pincio et Toits de Rome

Pincio et Toits de Rome

A la fin de la période républicaine de Rome, de grandes familles y avaient leurs villas avec de grands jardins : Horti (Jardins) Lucullani, Sallustiani, Pompeiani. Une des familles s appelait Pincius. Il a été aménagé en parc par Giuseppe Valadier en 1793. La casina Valadier est un café et un... En savoir plus

Visiter Colisée

Colisée

Pour l’inauguration du Colisée, en 80 après J-C sous le règne deTitus, fut organisée entre autres combats, une naumachie. Ce spectacle était lareconstitution d’une bataille navale, celle de Corinthe sur Corcyre. Elle mettaiten œuvre des moyens considérables, que seuls les Empereurs romains... En savoir plus

Visiter Forum Romain

Forum Romain

Marchands de passage, usuriers, vendeurs d’esclaves. On  y trouvait des avocats, des plaideurs, desprêtres… Depuis la tribune en pierre des rostres (tribunes), les politiquesharanguaient la foule. Sur la Via Sacra, les généraux victorieux défilaientpour aller rendre grâce à Jupiter. On s’y rendait... En savoir plus

Fonctionnalités de l'application et audioguide Rome

Préparez votre voyage pour Rome et découvrez tous ses secrets. Monuments, Restaurants, Hôtels, Activités, Bien être, Musées, devenez votre propre guide, gagner du temps en créant votre propre carnet de voyage, et partagez vos bons plans entre amis.

Activez la découverte instantanée et devenez un explorateur libre dans les petites rues pavées de Rome, vous serez alerté d'un lieu à proximité lors de votre ballade.

Soyez sûr de disposer de votre guide en toutes circonstances comme des zones non couvertes par le réseau, et faites des économies de coût de DATA à l'étranger avec la fonction « carte et guide hors ligne ».

Laissez-vous guider dans Rome au travers de circuits thématisés originaux.

Votre voyage à Rome devient une quête: Capturez les lieux et collectionnez-les, jouez à des jeux originaux pendant les pauses, des quiz, et partez à la chasse aux trésors pendant votre séjour à Rome

Spectacles

Vie Nocturne et meilleures adresses

Omnia Card
Omnia Card

Prix : 108 EUR

En savoir plus

Consulter la sélection complète

Où dormir ?

Une sélection d'hôtels, hébergements et appartements à Rome

Palazzo Navona Hotel
Palazzo Navona Hotel

Prix : 127.5 EUR

Réserver

Consulter la sélection complète

Où manger ?

Sélection des meilleurs restaurants sur Rome

Lyo
Lyo

Prix : 21 EUR

Réserver

Consulter la sélection complète

Carte de Rome

Guide Rome

Retrouvez 325 endroits à visiter sur Rome en téléchargeant l'application gratuite Monument Tracker World Guide et 120 autres villes

245