Andalousie

Andalousie-bann-mt

 

Andalousie et ses monuments dans votre poche avec Monument Tracker

Présentation

Avec Monument Tracker Andalousie amusez vous enfin à découvrir les trésors de la ville de Andalousie :
Chasse au trésor, réalité augmentée, quiz, circuits, carnet de voyage, bande dessinée, reconstitution des sites disparus, carte postale, push.

Cette nouvelle application vous entrainera dans un tourbillon d’amusement et challengera votre culture générale.

« Mes enfants ont adoré, ce sont eux qui nous ont fait découvrir Andalousie » P.L.
« Moi qui n’ai pas d’enfant, je me suis pris au jeu » X.H.
« Il y a des fonctions pour toute la famille, on se cultive c’est un régal » C.B.
« C’est bien fait, exhaustif et pertinent» S.B.
« Je n’imaginais pas pouvoir en apprendre autant aussi facilement » F.T.
« Lorsqu un site me plaît j’ai maintenant en direct live l’histoire et les anecdotes » M.C.
« je suis fan, je les collectionne au cours de mes voyages » V.T.

Lauréat européen pour la création et l’innovation dans la valorisation du patrimoine, il n’y a pas plus exhaustif que Monument Tracker

Partenaire du Centre des Monuments Nationaux (CMN) pour la sauvegarde des monuments en péril

Les plus

– version offline pour les départs à l’étranger
– personnalisation de l’appli avec ses propres photos et fonctions de partage
– animation bande dessinée
– géolocalisation et push : les monuments se révèlent au fil de votre promenade à Andalousie
– ergonomie et convivialité
– tous les monuments et sites de la ville documentés
– quiz pour tester ses connaissances et devenir ambassadeur de Andalousie
– reconstitution des sites en ruines ou disparus avec l’overlay

 

Téléchargez votre version

  

 

 Top 10 des monuments de Andalousie

L’équipe de Monument Tracker a sélectionné une liste de monuments disponibles dans l’application Monument Tracker Andalousie.

alcazar-seville

Palais Alcaraz de Jerez

Le chateau d’origine almohade, qui s’intégrait dans les murailles de défense de la ville, a toujours été le lieu de résidence des souverains. Il est très bien conservé mais a subi des transformations au fil des siècles. Des 18 mosquées de la ville, il ne reste que la mosquée de l’Alcazar, complètement restaurée, avec sa fontaine aux ablutions, sa salle de prières, ses arcs en fer à cheval, son minbar, son mihrab. Les bains maures sont également en bon état, bien qu’assez sobres. Du chateau almohade il reste encore des murailles, des portes, l’imposante tour orthogonale et un pavillon. Des périodes suivantes, l’Alcazar conserve El Patio de Armas (cour d’armes), la Torre del Homenaje (XVe s.), le Palacio de Villavicencio, résidence baroque des maires de la ville et un moulin à huile (XVIIIe s.). Le grand jardin offre une promenade très agréable.

alhambra

Le Palais de L’Alhambra

Quand, en 1238, le premier souverain nasride arriva à Grenade, il commença à faire construire un chateau sur cette colline, puis les souverains suivants modifièrent, agrandirent, embellirent ce chateau initial, au gré de leurs souhaits. L’Alhambra est constituée de plusieurs édifices. La Alcazaba est le chateau d’origine? il était destiné à la défense de la ville mais possédait une medina et des bains publics? c’était le lieu du dernier refuge en cas de danger. Les magnifiques palais nasrides s’organisent en labyrinthe surtout autour de la cour des Myrtes, voisine de la tour de Comares, et de celle des Lions. La simplicité de l’extérieur contraste avec la magnificence de l’intérieur avec ses colonnes de marbre, ses arabesques, calligraphies et décoration florale stylisée, et ses motifs géométriques. Les jardins du Partal voisins sont également une merveille, notamment avec sa Tour des Dames qui se reflète dans un bassin.

casa-de-pilatos

Casa de Pilatos

A la fin du XVe s. ?l’Adelantado Mayor? (gouverneur) de l’Andalousie est Pedro Enriquez? après la mort de sa première femme, il épouse une soeur de cette dernière, Catalina de Ribera. Le couple, très riche, s’établit dans une villa de Catalina et petit à petit, par l’acquisition de terrains environnants, il agrandit la maison. A la mort de Pedro, en 1492, Catalina continue à agrandir la propriété?et à sa mort son fils, Fadrique continue les transformations et sa contribution est déterminante. Tout cela explique le fait que la villa est un mélange de nombreux styles, mélange d’ailleurs très harmonieux. La propriété est entourée d’un mur très simple qui ne laisse pas prévoir la richesse de l’intérieur. Après un vestibule, on pénètre dans un très beau patio, dont le rez-de-chaussée est de style mudéjar, alors que le premier étage est un mélange de style gothique et de style renaissance. Les salles qui partent de ce patio sont des joyaux d’architecture et renferment de nombreux objets d’art. De beaux jardins agrémentent cette belle visite.

cathedral-of-malaga

Cathédral de Malaga

Après avoir été la Malaca des Phéniciens, la ville devint un port romain florissant en – 206. Plus tard, elle servit de ville portuaire pour Grenade, jusqu’en 1487, date à laquelle la ville a été prise par les chrétiens. Il reste des vestiges maures?intéressants : l’Alcazaba et, au dessus, le Castillo de Gibralfaro (XIVe s.). A l’intérieur des murailles de l’Alcazaba (XIe s.), se trouve un beau musée archéologique qui contient des objets phéniciens, romains et maures. Un thétre romain a été partiellement mis à jour. La ville contient aussi un musée Picasso, dont Malaga est la ville natale. Le style de la cathédrale oscille entre la renaissance et le baroque et le palais épiscopal voisin a une belle porte très élaborée. Malaga possède un beau parc parallèle au rivage qui sert de paseo? il contient de belles plantes exotiques et est bordé de beaux batiments et monuments. Aux environs Velez-Malaga est une jolie petite ville et les villages environnants possèdent encore des minarets et ne manquent pas de charme.

entrance-of-yafar-s-house-in-archeological-set-of-madinat-al-Zahra-cordoba

Medina Azahara

En 912, quand Cordoue fut nommée califat, le Calife Abderrahman III décida la construction d’une ville somptueuse où logeraient le calife et son gouvernement. Les meilleurs ouvriers et les matériaux les plus luxueux furent utilisés pour mener cette tche à bien. La construction commença en 936 et progressivement se dressèrent la mosquée, l’alcazar, la maison de la monnaie, la maison de Jafar. Il n’en reste que peu de vestiges, car dès 1010 les envahisseurs almoravides mirent la ville à sac, ensuite, on se servit des pierres des batiments pour en construire d’autres.

hypostle-hall-in-the-mosque-cathedral-of-cordoba

Cathédrale Cordoba

Le site de la mosquée a été occupé successivement par un temple romain, une église chrétienne construite par les Wisigoths en 584, puis par une mosquée qu’Abd er Rahman a fait construire à partir de 786. Cet émir omeyade avait fui Damas après le massacre de presque toute sa famille par les abbassides, au cours d’une révolte populaire. Sous son règne qui dura 31 ans, les lettres et les arts se développèrent?: lui-même était poète. La mosquée fut agrandie 3 fois formant un ensemble magnifique, avec son patio des orangers et son immense salle de prière aux 600 piliers dotée d’un magnifique mihrab. Après la reconquête, une église, puis une cathédrale furent construites à l’intérieur de la mosquée, détruisant ainsi l’harmonie globale. Cependant la Cathédrale remodelée après le XVe s. est également un très beau batiment où se mêlent les styles gothique, renaissance et baroque? elle est décorée magnifiquement entre autres par un très grand retable.

medieval-castle-at-almodovar-del-rio-cordoba

Chateau Almodovar del Rio

Un chateau situé au sommet de cette colline existait déjà sous les Romains. En 740, les Maures construisirent un nouveau chateau?: Al Mudawwar (le rond), nom qui devait rester sous une forme déformée. Après la conquête par les Chrétiens, le chateau subit au fil des siècles tellement de transformations, qu’on ne voit plus de vestiges du chateau initial. Mais il a été reconstruit entre 1930 et 1936, ce qui permet de voir un chateau médiéval dans un excellent état. On peut monter sur les chemins de ronde, sur les tours, admirer le beau paysage de la campagne et du village tout blanc aux pieds du chateau, visiter les chambres du chateau où se trouvent des personnages reconstitués avec leurs habits, découvrir les armes du moyen age, voir la bibliothèque et même une chambre de tortures reconstituée. C’est un intéressant voyage dans le temps. Il y a une taverne dans le chateau qui organise aussi des repas de type médiéval.

mezquita

Mezquita

Le site de la mosquée a été occupé successivement par un temple romain, une église chrétienne construite par les Wisigoths en 584, puis par une mosquée qu’Abd er Rahman a fait construire à partir de 786. Cet émir omeyade avait fui Damas après le massacre de presque toute sa famille par les abbassides, au cours d’une révolte populaire. Sous son règne qui dura 31 ans, les lettres et les arts se développèrent?: lui-même était poète. La mosquée fut agrandie 3 fois formant un ensemble magnifique, avec son patio des orangers et son immense salle de prière aux 600 piliers dotée d’un magnifique mihrab. Après la reconquête, une église, puis une cathédrale furent construites à l’intérieur de la mosquée, détruisant ainsi l’harmonie globale. Cependant la Cathédrale remodelée après le XVe s. est également un très beau batiment où se mêlent les styles gothique, renaissance et baroque? elle est décorée magnifiquement entre autres par un très grand retable.

palace-of-san-telmo

Palace de San Telmo

Il a été construit à partir de 1682 sur les plans de Leonardo de Figueroa pour accueillir le collège séminaire de l’université des navigants?: à cette époque, Séville était le port le plus important pour le commerce avec l’Amérique du sud. San Telmo est le saint protecteur des marins. Le batiment, de structure simple, a un bel aspect grace aux couleurs rouge et beige de ses murs et le noir de ses ferronneries. Il contraste avec le portail baroque imposant et exubérant, dit de style churrigueresque (les Churriguera étaient des sculpteurs de Salamanque, précurseurs de ce style)

torre-dell-oro-sevilla

Tour del Oro

Cette tour d’observation et de défense a été construite en 1221 sous la domination des Almohades. De forme dodécagonale, elle était revêtue de chaux et de paille mélangées et pressées, ce qui lui donnait un aspect doré. Une chaîne pouvait relier la tour avec une tour située de l’autre côté du fleuve, empêchant ainsi le passage des navires ennemis. Après 1248, date de la prise de la ville par les chrétiens, la tour est devenue une chapelle, puis une prison, puis d’après des sources incertaines, une sorte de coffre fort pour les trésors ramenés d’Amérique. Un premier étage a été ajouté au XIIIe s., puis un second en 1760. Depuis 1944, la tour restaurée héberge un musée maritime avec des documents, des gravures, des maquettes, des instruments de navigation?: Séville était en effet un port très important pendant le siècle d’or, et le commerce avec l’Amérique était florissant.

Fonctionnalités intégrées à l’application

Quizz

icone-quizz

Circuits

icone-circuit

Concours Photo

icone-photo

Audio Guide

icone-audio-guide

Téléchargez