Milan

Milan-bann-mt

 

L’histoire des monuments de Milan avec Monument Tracker

Présentation

Milan Monument Tracker : partez à la chasse aux monuments et sites historiques avec l’application officielle de l’Office de Tourisme de Milan.

Ne cherchez plus l’info, l’application Monument Tracker met la technologie au service de la Culture et de l’Histoire. Le principe est simple : l’application repère les points d’intérêts à proximité et vous fournit une information pertinente en temps réel ! Depuis 2010, Monument Tracker fournit à ses utilisateurs une solution simple et efficace de géolocalisation et de renseignement de monuments et sites historiques pour que l’exploration urbaine rime avec aventure et plaisir.

Disponible en français et anglais.

Les plus

Balade libre : découvrez à votre rythme
Circuits à thème
Réalité augmenté
Partagez vos découvertes sur les réseaux sociaux
Intégrez vos photos souvenirs directement dans l’application
Version off-line : pas de frais de connexion à l’étranger
Pas de publicité : 100% culturelle

 

Téléchargez votre version

  

 

 Top 10 des monuments de Milan

L’équipe de Monument Tracker a sélectionné une liste de monuments disponibles dans l’application Monument Tracker Milan. Et Profitez de L’EXPo 2015 de Milan pour découvrir la ville

Le Dome de Milan

Le Dôme

C’est le travail le plus important de l’architecture gothique en Italie, ainsi que symbole de la ville de Milan. Voulu par Gian Galeazzo Visconti en 1387, cet ambitieux projet fut immédiatement considéré comme techniquement impossible. Entièrement construit en marbre blanc, les blocs de marbre rose nécessaires à la construction arrivaient du Lac Majeur par le Ticino et le Naviglio Grande. 3159 statues – 1100 à l’intérieur, 2319 à l’extérieur- ont été conçues par architectes, sculpteurs et artistes dans la « Fabbrica del Duomo ». Au Sommet, la célèbre «Madone», en cuivre doré, symbole de la tradition milanaise fut érigée en 1774, pour protéger la ville.

Basilique Saint-Ambroise Milan

Basilique Saint-Ambroise

La basilique de style Roman est l’une des plus anciennes églises de Milan, la deuxième en importance. Monument de l?époque préchrétienne et médiévale, c’est aussi un élément clef de l’Eglise Ambrosienne. Construite entre 379 et 386 à la demande de l’évêque Ambroise de Milan son appellation de Basilique des Martyres lui vient de ses soubassements, là précisément où les martyrs chrétiens ont été enterrés. En 1258 la basilique fut le théâtre de la fin de la lutte entre la noblesse et le peuple des villes et la paix décrétée par Saint Amborgio.

Bridge-across-the-Naviglio-Grande

Les navigli

Les navigli sont un système de canaux défensifs, d’irrigation et de voies navigables de la ville de Milan. Le bassin de Porta Ticinese est le sommet du triangle délimité par le Naviglio Grande et du Naviglio Pavese. Cette région dans les dernières décennies est devenue la résidence favorite des artistes et des commerçants, un centre charmant et animé de la culture et de « vie nocturne ».

eglise ste marie des graces Milan

Eglise Sainte Marie des Graces

L’Eglise, magnifique exemple de la Renaissance à Milan, est classée patrimoine mondial par l’UNESCO. Sa construction a commencé en 1463, à la demande de Francesco Sforza, duc de Milan et dirigé par Guiniforte Solari. Le bâtiment est de style gothique lombard, a trois nefs avec sept portées, soutenu par des colonnes de granit et par les murs des chapelles. L’intérieur est long de 63 m, large de 30 m, avec les chapelles.

Arche de la paix Milan

Arche de la Paix

La construction de l’arche a commencé en 1807 sur initiative de la ville de Milan et de Napoléon, le projet fut abandonné avec la chute du royaume d’Italie.
En 1826, l’empereur François Ier d’Autriche acheva la construction de l’arche et le dédia à la paix retrouvée de 1815 entre les différentes puissances européennes . Le monument est fait de granit, orné de plusieurs statues et bas-reliefs et surmonté d’un groupe en bronze représentant six chevaux, conduit par la Paix.

Gare Centrale Milan

Gare Centrale de Milan

Ce bâtiment est de style Art Nouveau et Art Déco en pierre d’Aurisina à l’extérieur et en marbre rouge et granit à l’intérieur. Inspirée de Union Station à Washington, la gare centrale de Milan a été construite en 1931 suite à l’accroissement du trafic liée à l’ouverture du tunnel du Sempione en 1906. En raison de la grave crise économique qui a précédé et suivi la Première Guerre mondiale, il ne fut achevé qu’en 1925.

Opera Scala Milan

Opera La Scala

Connu comme «le temple de l’opéra», ce théâtre a été fondée pour l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche en 1776 après un incendie qui détruit le Teatro Regio Ducale où se tenait l’opéra, par l’architecte néo-classique Giuseppe Piermarini. Le premier spectacle après l’inauguration en 1778 a été l’ «Europe reconnue » de Antonio Salieri. Du point de vue architectural la Scala est immédiatement devenu une référence de « théâtre Italien ». Au XIXe siècle, les nobles entraient dans le théâtre dès 18h, même si le spectacle débutait à minuit ; l’orchestre fut utilisé comme salle de bal et le sol pouvait être soulevé pour avoir plus d’espace. Lorsque le spectacle comprenait une bataille navale, l’orchestre était rempli d’eau.

Château des Sforza Milan

Château des Sforza

Le premier château remonte à 1358-1368, appelé Castello di Porta Giovia, et fut utilisé comme résidence par Galeazzo Visconti II durant son séjour à Milan, et comme garnison militaire. Filippo Maria Visconti en fit sa résidence qu’il transforma en forteresse. Francesco Sforza, Seigneur de Milan en 1450, entreprit la reconstruction du bâtiment gravement endommagé. Avec un périmètre de 800 mètres construit entièrement en briques, ses tours, 3 cours, le fossé, les souterraines et les précieuses oeuvres d’art, c’est le plus important monument de la Renaissance Lombarde. Aujourd’hui, le château abrite le Musée Municipal depuis 1896 avec une des plus grandes collections d’art de la ville

Galerie Victor Emmanuel Milan

Galerie Victor Emmanuel

Ce travail de style néo-classique fut initié en 1865 par Giuseppe Mengoni. Imposante de par sa taille, alors exceptionnelle, et son armature de fer et de verre avant-gardiste, la galerie fut le symbole d’une nouveau siècle – XXe -, synonyme de modernité et de progrès.
Les grands espaces préfigurent un monde en mouvement. La Gallerie relie le Duomo à La Scala, surnommé « le salon de Milan » et abrite les lieux du shopping de luxe milanais.

Cimetière Monumental de Milan

Cimetière Monumental

Le cimetière fut réalisé par Charles Maciachini dès 1865 pour ouvrir fin 1866. Musée de plein air avec ses 250 000 m2, alliant style roman et art gothique, c’est une oasis de paix. On remarquera il Framedio – temple de la renommée -, ouvert en 1883 où est enterré Alessandro Manzoni. Dans une rue secondaire le tombeau de Campari, du nom du célèbre apéritif, qui se fit construire en 1935 « la Dernière Cène » de Léonard de Vinci en bronze, en taille réelle.

Fonctionnalités intégrées à l’application

Quizz

icone-quizz

Circuits

icone-circuit

Concours Photo

icone-photo

Audio Guide

icone-audio-guide

Téléchargez