Retrouvez nos applis
 

Venise

Venise-bann-mt

 

Venise et ses monuments dans votre poche avec Monument Tracker

Présentation

Une application exceptionnelle et magique pour guider vos pas à Venise avec plus de 200 monuments et leur histoire !
Excitez votre curiosité au prix d’un café et améliorez votre culture générale.

Vu à la télé au JT sur France2, France3, Nouvelle République, LCI et aussi le Figaro, L’Express, 90 blogs et utilisé par 60 000 clients – Aix-en-Provence, Antibes, Arles, Avignon, Brest, Cannes, Coeur Riviera, Grasse, Lyon, Monaco, Nice, Nîmes, Paris, Toulouse, Tours pour la France, Rome, Venise, Florence, Milan pour l’Italie, Madrid et Barcelone pour l’Espagne, Londres et New York -.

Avez-vous déjà admiré un Monument sans connaître son histoire? Avez-vous toujours un guide en poche ? Avez vous toujours les réponses à vos questions tout de suite?

« Je ne cherche pas, je trouve », Venise Monument tracker répond immédiatement et sans chercher à la curiosité du moment. En collaboration avec l’Office de Tourisme et le service patrimoine, cette application vous facilite la vie et révèle automatiquement l’histoire des 200 monuments autour de vous, où que vous soyez, de façon exhaustive.

Les plus

–Une technologie révolutionnaire, unique et simplissime : vous lancez l’application et vous êtes alertés et informés en direct au fil de votre promenade des monuments devant lesquels vous passez : c’est magique !
-Pas besoin de connexion internet donc pas de roaming donc pas de coût.
-Réalité augmentée
-Géolocalisation
-Textes, dates et photos
-Vocalisation des contenus pour l’iphone
-Une base de données étonnante et complète, du jamais vu : places, monuments, façades, statues, fontaines, œuvres d’art, évènements culturels et curiosités…
-Liberté totale, baladez vous où vous voulez, sans contrainte d’itinéraire, l’histoire est partout et sans effort…
-Réalisé en partenariat avec l’Office de Tourisme et le service patrimoine des villes garants du sérieux de l’information.
-Un contenu essentiel : époque, contexte historique et anecdotes,
-Ne cherchez pas, Venise Monument Tracker trouve pour vous et vous alerte : une véritable innovation
-Pas de publicité, 100% culturelle
-Régulières mises à jours et enrichissements
-Multi-lingues
-Facilité d’utilisation déconcertante
-IPhone et compatible I-Pad

 

Téléchargez votre version

  

 

 Top 10 des monuments de Venise

L’équipe de Monument Tracker a sélectionné une liste de monuments disponibles dans l’application Monument Tracker Venise.

basilica-of-santa-maria-della-salute-in-venice

L’église Santa Maria della Salute

L’église Santa Maria della Salute : Sa construction est la conséquence d’un voeu fait par le patriarche de Venise, d’ériger une église quand la peste survenue en 1630 serait terminée, et d’y aller tous les ans en procession. La peste fit néanmoins 80000 morts à Venise et parmi eux le doge et le patriarche. Mais le 21 novembre est restée un jour de fête au cours duquel les Vénitiens se rendent à la Salute. Construite au XVIIe s. par Baldassarre Longhena, c’est un chef d’oeuvre de l’art baroque. Sa façade principale est imposante avec son large escalier, qui met en valeur l’immense portail encadré par de lourdes colonnes et couronné
d’un tympan, les nombreuses statues, les volutes multiples. Au sommet cependant, la balustrade et la coupole, bien qu’imposante, allègent un peu l’ensemble. Il y a près de 100 statues autour de cette église de plan octogonal, oeuvres de Josse le Court, Francesco Cavrioli, Michele Ungaro et Tommaso Ruer.

basilique-saint-marc-venise

La Basilique Saint Marc

Vers 1060, la richesse de Venise permit la construction d’une basilique grandiose en remplacement de la basilique précédente, qui contenait les reliques de l’évangéliste Marc. Venise était très liée à Constantinople et le style de la basilique du XIe s. , mélange de styles roman et byzantin, rappelle celui de l’Eglise des Saints Apôtres de Constantinople. Le plan est celui d’une croix grecque de 76 m sur 63 ; la coupole principale de 45 m de hauteur est à l’intersection des 4 branches, elles-mêmes couvertes par 4 coupoles. Au départ, la basilique d’aspect nu et un peu lourd, avait très peu de décorations, mais petit à petit, au cours des siècles, ont été rajoutées chapiteaux, portes en bronze, mosaïques, marbres, sculptures, décorations, édicules et flèches gothiques (XIIIe s.), colonnes de toutes sortes, ce qui lui donne cet aspect somptueux et foisonnant qu’elle présente aujourd’hui.

palazzo-ducale-venice

Le Palais des Doges

Au IXe s., c’était une forteresse ; elle fut petit à petit transformée en palais, sans que la distribution interne ne change : appartements des doges et salles de réunion du gouvernement aux étages, bureaux des magistrats, logements des gardes et du personnel au rez-de-chaussée, prisons au sous-sol. Aux XIIe et XIIIe s. le palais fut reconstruit dans le style vénéto-byzantin, puis les façades donnant sur la place et sur la mer furent refaites au XIVe et au XVe s. dans le style gothique : ce sont les magnifiques façades qu’on voit aujourd’hui. La masse imposante de la partie supérieure est atténuée par le revêtement utilisant de beaux marbres colorés, la fine ligne de créneaux et surtout la double ligne d’arcs gothiques, qui confèrent à l’ensemble une impression de grande légèreté. A noter également les belles sculptures aux angles et les chapiteaux finement ciselés. La façade postérieure et la cour furent reconstruites à la fin du XVe s. dans le style renaissance, après un incendie.

piazza-san-marco-venice

La place Saint Marc

Cette place somptueuse et harmonieuse est l’aboutissement de multiples transformations. A l’origine, sur le site se trouvaient des jardins et un palais ducal, véritable forteresse munie de tours, et ceinte par un canal ; devant le palais, un bassin permettait de décharger les marchandises. En 828, les reliques de l’évangéliste Marc arrivèrent à Venise et une 1ère basilique fut construite. Le palais et la basilique détruits par un incendie en 976, furent aussitôt reconstruits. L’actuelle basilique est le fruit d’une nouvelle reconstruction, terminée en 1094. En 1156, le bassin et un canal qui traversait le site de la place furent comblés.

ponte-sospiri-paysage

Le Pont des Soupirs

Construit en 1602 dans le style baroque, il relie le Palais des Doges au Palais des Nouvelles Prisons : entièrement fermé, il est parcouru par deux couloirs : l’un menait aux prisons, l’autre aux salles d’interrogatoire, aux salles de torture et aux  » Plombs « , prison secrète située sous les toits, où il faisait une chaleur torride en été. Casanova, qui y a été enfermé, raconte qu’il s’en est échappé. La dénomination Pont des Soupirs est plus tardive et évoque le soupir des prisonniers qui, y passant, voyaient l’extérieur pour la dernière fois.

san-trovaso-venice

L’église San Trovaso

Elle date du IXe s., fut reconstruite au XIe et au XVIe s., puis restaurée au XIXe. Sa particularité : elle a deux façades, opposées, dans le style cher à Andrea Palladio, presque identiques. On dit que ces deux entrées servaient à séparer les deux factions rivales des Nicolotti et des Castellani quand elles se rendaient à l’église. Elle contient des oeuvres intéressantes de Jacopo et Domenico Tintoretto dont une « Cène », un « Lavage des Pieds », un « Saint Georges » et deux retables de Palma il Giovane. Elle contient aussi la belle oeuvre de Michele di Giambono (XVe s.) :  » Saint Chrisogone à cheval « .

rialto-ponte-venezia

Le pont du Rialto

Le premier pont permettant de relier les deux parties de la ville fut construit en 1180 et posé sur des radeaux ; c’était un pont à péage. Il fut remplacé en 1264 par un pont stable en bois, brûlé en 1310 par des conjurés en fuite. Reconstruit, il s’écroula en 1444 sous le poids de la foule venue assister à un spectacle. Fut alors construit un pont portant des boutiques et s’ouvrant pour laisser le passage aux galères ; du fait de son usure, après un appel d’offres emporté par Antonio del Ponte, il fut remplacé en 1524 par un pont en pierres : c’est le pont actuel, qui fut l’unique pont reliant les rives du Canal Grande jusqu’en 1854. Il est d’une grande originalité avec sa forme permettant le passage des galères, ses boutiques sous arcades, ses bas-reliefs.

venice-arsenal

L’arsenal

Le premier arsenal, lieu où on réparait les navires, par ailleurs construits dans des ateliers privés, a été fondé vers le XIIIe s.. Vers 1300 fut construit le nouvel arsenal, où furent construits les navires de guerre, et les navires marchands, loués ensuite aux particuliers. Il a toujours été une partie importante de Venise, qui a occupé jusqu’à 3000 personnes, organisées de manière très efficaces, avec des sortes de chaînes de montage et des entrepôts contenant des stocks d’éléments des navires, des vivres et des armes. Il y avait également toute une foule d’artisans s’occupant d’activités annexes. Le portail de l’entrée de l’arsenal est le premier exemple d’application de l’art de la renaissance à Venise.

scuola-grande-san-rocco-venice

La Scuola Grande de San Rocco

C’est une des rares oeuvres d’art qui nous est parvenue intacte, intérieur et extérieur. Bartolomeo Bon commença sa construction en 1517 mais se retira en 1524 par suite de mésententes ; il fut remplacé par Sante Lombardo pendant 3 ans, puis jusqu’en 1549 par Scarpagnino, puis par Giangiacomo de’ Grigi. La façade conserve nettement les empreintes des deux principaux architectes : Bon a réalisé la partie basse avec d’élégantes ouvertures doubles tout en lignes courbes alors que Scarpagnino a créé une partie haute en harmonie avec le rez-de-chaussée, mais un peu plus rigide, avec plus de lignes droites et de parties saillantes.

san-giorgio-island

L’île de san Giorgio Maggiore

Elle appartenait à la famille Memmo et contenait des moulins, des jardins potagers et des marais salants. L’église San Giorgio date du IXe s. Le Doge Tibuno Memmo donna l’île aux bénédictins ; ils y fondèrent une abbaye qui devint un foyer culturel et abrita également des personnes célèbres comme Cosimo il Vecchio exilé momentanément de Florence. Eglise et monastère furent restaurés aux XVIe et XVIIe s., puis déclinèrent par suite de l’occupation par les Français, puis par les Autrichiens. Elle est actuellement en phase de restauration.

Fonctionnalités intégrées à l’application

Quizz

icone-quizz

Circuits

icone-circuit

Concours Photo

icone-photo

Audio Guide

icone-audio-guide

Téléchargez