Old state house

Histoire de Old state house à Boston

Avant 1881 : L’édifice se trouve au beau milieu d’une place, écrasé par les hauts immeubles environnants,  mais impose sa personnalité et se détache d’un environnement ennuyeux.  Construit en 1713, il a d’abord hébergé la Massachusetts Town House entre 1713 et 1776 : le rez-de-chaussée était un lieu d’échanges pour les marchands et le sous-sol contenait des entrepôts. Le premier étage hébergeait la Chambre du Conseil du Gouverneur, les chambres pour les Cours du Comté de Suffolk et la Cour Suprême de Justice du Massachusetts. Il contenait aussi la Chambre des Députés qui était pourvue d’une galerie publique. Le bâtiment a été reconstruit en 1748 après un incendie. En 1761, James Otis y tint un discours contre le « Writs of assistance », un édit qui renforçait l’autorité des gouverneurs pour lutter contre la contrebande ; cet édit eut un impact sur la détermination de la population à obtenir l’indépendance. En 1770 le Massacre de Boston eut lieu devant l’édifice ; la foule ayant conspué et harcelé des soldats anglais, ces derniers tirèrent sur la foule et tuèrent 5 personnes. En 1776, l’édifice devint le Massachusetts State House jusqu’en 1798 : la déclaration d’indépendance fut lue sur le balcon de l’édifice ; le gouvernement de l’Etat y siégea. De 1830 à 1841, le bâtiment hébergea la City Hall ainsi que la poste centrale, après avoir été rénové dans le style néoclassique par Isaiah Rogers. En 1835, la Mairie protégea le journaliste William Lloyd Garrison de la fureur de la foule, qui voulait le lyncher pour son article en faveur de l’abolition de l’esclavage. Entre 1841 et 1881, l’édifice fut loué à toutes sortes de commerçants : tailleurs, marchands de vêtements, agents d’assurance, bureaux des chemins de fer etc…

Contenu éditorial Monument Tracker ©

Localisation de Old state house

Guide Boston

Retrouvez tous les endroits à visiter sur Boston en téléchargeant l'application gratuite Monument Tracker World Guide et 120 autres villes

245