Histoire de Giralda à Séville

A cet endroit se trouvait déjà une église wisigothe qui fut détruite au IXe s., quand les Arabes occupèrent la ville. La grande mosquée qui prit sa place ne fut construite qu'en 1198 par Ahmed ben Baso sous le règne de l'Almohade Abou Yousouf, avec un minaret de 94 m de hauteur, construit sur le modèle de la Koutoubia de Marrakech ou de la Tour Hassan de Rabat. La tour de section carrée est en fait formée de deux tours, l'une étant imbriquée dans l'autre, l'espace entre les deux contenant une rampe d'accès au sommet, qu'on pouvait parcourir à cheval. La tour intérieure contient des pièces réparties sur 5 niveaux. La base est construite à partir de pierres prises sur des monuments romains et le reste est en briques. Les décorations simples correspondent à l'esprit austère et puritain des souverains almohades. La majeure partie du campanile est identique au minaret originel. Seule la partie supérieure a subi des modifications vers 1400, vers 1557 puis finalement en 1568. C'est cette dernière transformation effectuée par l'architecte Hernan Ruíz, qui est la plus belle et qui donne à la tour une hauteur de 104 m. Au sommet se trouve une girouette allégorique représentant la Foi, d'où le nom de Giralda (girar = tourner).

Contenu éditorial Monument Tracker ©

Localisation de Giralda

Guide Séville

Retrouvez tous les endroits à visiter sur Séville en téléchargeant l'application gratuite Monument Tracker World Guide et 120 autres villes

245