Larnaca

Histoire de Larnaca à Chypre

Au XIIIe s. avant notre ère, un site voisin de la ville était occupé par la ville-royaume de Kition, dont on a trouvé des vestiges. Les objets datent de la période comprise entre – 1200 et – 1000 (poteries, nouvelle architecture, objets personnels) et révèlent l’arrivée d’un nouveau peuple, celui des Achéens. Vers – 1000, la ville de Kition fut reconstruite par les Phéniciens : des murs cyclopéens, 5 temples et un port en sont les principaux témoins. Ces invasions furent suivies au 1er millénaire avant notre ère par celles des Assyriens, des Egyptiens, des Achéménides etc…Au début de notre ère, des tremblements de terre, la déforestation et l’épuisement des prairies incitèrent la population à quitter les lieux et à fonder un nouveau port à Skala. C’est au voisinage de ce port que se trouve Larnaca, ville de près de 50000 habitants. Ses principaux monuments sont : l’Eglise de Saint Lazare, les petites catacombes de l’église Phaneromeni taillées dans la roche et qui ont contenu des tombes phéniciennes (vers – 350), puis ont servi d’église au VIIIe s., Hala Sultan Tekke, l’aqueduc Kamares long de 10 km construit sous l’administration turque qui comporte 75 arches, et le Fort Larnaca. La ville possède une belle promenade Foinokoudes en bord de mer, sur laquelle on peut voir la statue du Général athénien Kimon qui a libéré la ville de Kition des Perses, ainsi qu’un buste de Zénon, fondateur du stoïcisme, né à Kition en – 334. Il y a également un mémorial du génocide arménien. La ville possède 3 musées : le musée archéologique du district de Larnaca, le musée Pierides et le Musée médical Kyriazis

Contenu éditorial Monument Tracker ©

Localisation de Larnaca

Guide Chypre

Retrouvez tous les endroits à visiter sur Chypre en téléchargeant l'application gratuite Monument Tracker World Guide et 120 autres villes

245