Paphos

Histoire de Paphos à Chypre

Il y a deux Paphos : l’ancienne Palaepaphos, qui se trouve aujourd’hui au bord de la ville de Kouklia, et la nouvelle, Néapaphos simplement appelée Paphos. Le site de l’ancienne Paphos est situé à 12 km de Paphos ; il est habité depuis la période néolithique et il est devenu un lieu spécialement dédié au culte d’Aphrodite, après avoir été dédié à une déesse de la fertilité par des civilisations antérieures. Aphrodite était la déesse de l’amour et de la beauté : elle était née à Chypre d’après la mythologie grecque, et elle avait surgi de la mer près du « Rocher d’Aphrodite » (Pétra tou Romioú). Le nom de la ville est également lié à Aphrodite : le sculpteur Pygmalion avait créé la sculpture d’une femme qui était tellement belle qu’il en était tombé amoureux. Il demanda à Aphrodite de transformer la sculpture en un être réel, ce qu’elle fit. Pygmalion se maria alors avec sa créature et ils eurent un enfant qu’ils appelèrent Paphos. Le dernier roi de Palaepaphos, Nicocles quitta la ville pour en fonder une autre en – 321, qu’il appela aussi Paphos ; elle est située au bord de la mer à côté d’un port naturel, à 12 km au nord de Palaepaphos. Mais Palaepaphos resta le lieu de culte à Aphrodite pendant de longues années. Par la suite, Paphos déclina de manière continue jusqu’en 1974 : à partir de cette année, le tourisme permit de redonner son dynamisme à la ville. Mais elle a aussi d’autres ressources : la pêche et les cultures du tabac, des bananes et des raisins.

Contenu éditorial Monument Tracker ©

Localisation de Paphos

Guide Chypre

Retrouvez tous les endroits à visiter sur Chypre en téléchargeant l'application gratuite Monument Tracker World Guide et 120 autres villes

245