Votre guide de voyage pour Mexico

Visiter Mexico (Mexique)

Mexico est une ville très intéressante : elle a de nombreux musées et monuments, facilement accessibles, car ils sont pour la plupart regroupés autour de la Plaza de la Constitución et de la Alameda Central, distantes d’un kilomètre. Mais il y a aussi quelques édifices à l’extérieur qu’il faut absolument aller voir. Les points rouges signalent les édifices qui méritent une visite plus approfondie, souvent indispensable.

Autour de la Plaza de la Constitución

Cette immense place (192×200 m) est la place principale où se déroulent tous les événements importants. Elle est entourée de la ● Cathédrale, du ● Sagrario, de l’ancien Palais de l’Archevêque qui héberge aujourd’hui le Museo de la Secretaría de Hacienda y Crédito Público, du ● Palacio Nacional, de l’Ancien Palais de la Municipalité, de l’Edifice de Gouvernement de la ville et d’hôtels. Cette place était déjà le centre de la ville aztèque de Tenochtitlan. 

Visitez la cathédrale et le Sagrario adjacent, leurs intérieurs sont très beaux et intéressants. Pour la visite du Palacio Nacional, entrez par la porte nord et laissez votre passeport à l’entrée.

Entre les rues Republica de Brasil et Del Carmen

Ces rues parallèles délimitent une bande au nord de la Plaza de la Constitución.

Le ● Templo Mayor était l’enceinte sacrée dans laquelle se déroulaient toutes les cérémonies religieuses de la ville de Tenochtitlan. Il en reste peu de choses, mais commencez par le Musée du Templo Mayor où sont exposés tous les objets retrouvés sur le site : objets rituels, objets de culte…et où sont données des informations sur la vie de Aztèques et sur le site.

● L’Antiguo Colegio San Ildefonso (1588) fut une école jésuite qui servit ensuite d’Ecole Normale. C’est aujourd’hui un centre culturel et un musée, intéressant pour les multiples « murales » créés en 1920 par les élèves de l’école normale, dont José Clemente Orozco, Diego Rivera et David Alfaro Siqueiros. A voir absolument !

L’Edificio de la Vieja Aduana (1735), qui était utilisé par les fonctionnaires du prélèvement des taxes intérieures, est aujourd’hui occupé par le Secrétariat à l’Education Publique. 

Le Palacio de la Inquisición (1734) héberge aujourd’hui le Musée de la Médecine. En 1821, quand l’inquisition cessa enfin, personne ne voulut acheter un palais où eurent lieu des tortures et des exécutions. Au Mexique, l’inquisition dura de 1571 à 1821 !

La Iglesia Santo Domingo voisine a été construite dans le style baroque au XVIIIe s. sur les plans de Pedro de Arrieta. Elle contient la tombe d’un fils de Moctezuma II, trois retables et des tableaux du baroque mexicain.

Entre les rues 5 de Febrero et Correo Mayor

Ces rues parallèles délimitent une bande au sud de la Plaza de la Constitución.

Le Palais des Comtes Santiago de Calimaya a été construit en 1530, puis remodelé en 1777. Mais la famille s’étant appauvrie, elle abandonna son palais à l’Etat à la fin du XIXe siècle, qui y installa le Musée de la Ville en 1964. Il est dédié à des expositions sur Mexico, passé, présent et avenir. Le musée possède 26 salles dans lesquelles se répartissent les objets illustrant l’histoire de la ville, de la période aztèque à nos jours, ainsi qu’une exposition des peintures d’un des descendants de la famille Calimaya.

L’ Hospital de Jesus Nazareno fut construit au moment de la conquête. L’édifice existe encore, derrière un édifice moderne sans intérêt artistique. Il a une belle cour avec des arcades et une végétation exubérante. Allez voir la belle fresque de José Clemente Orozco au 1er  étage, qui résume l’histoire de Cortés et de la conquête du Mexique. Il y a une autre fresque d’Orozco dans la chapelle où est enterré Cortés.

L’ancienne Casa de San Agustin, de la fin du XVIIe s., qui fut un couvent augustinien, abrite aujourd’hui un hôtel de luxe. Son architecture est intéressante, car le couvent fut remodelé dans le style néocolonial, et en 1936, on lui ajouta deux étages et une terrasse avec des éléments de style Art déco.

A l’est de la bande

En 1980, l’artiste José Luis Cuevas acheta l’ancien couvent Santa Inés, construit en 1600,  pour y  exposer sa collection d’objets d’art contemporain. L’architecte Alejandro Rivadeneyra le restaura en partie dans le style colonial, mais avec des éléments d’architecture moderne, comme le plafond en verre et acier du patio. Le Museo José Luis Cuevas est un musée très esthétique avec des œuvres de Cuevas et d’artistes contemporains sud-américains.

Le Templo y Antiguo Hospital de la Santisíma Trinidad est une église construite en 1783 à côté d’un hôpital. Elle a une façade très chargée de décorations de toutes sortes.

Entre l’axe Republica de Brasil-Calle 5 de Febrero et Eje Central Cárdenas

En partant de la Plaza de la Constitución, prenez le Corredor Pietonial à l’ouest de la place.

Le Corredor Pietonial Madero est une rue piétonnière qui relie la Plaza de la Constitución à la Alameda Central. Elle passe près du Templo San Filippo Neri construit en 1720 sur les plans de Pedro de Arrieta, dans le style baroque. Mais au XIXe s., l’intérieur a été transformé dans le style néoclassique. Elle a un retable de Manuel Tolsá et une belle pinacothèque qui contient notamment des œuvres de Cristóbal de VillalpandoJuan Correa et Miguel Cabrera.

Au nord du corredor, le Nacional Monte de Piedad, a été fondé en 1777 par Pedro Romero Terreros pour lutter contre l’usure et prêter de l’argent aux pauvres. Il est dans un palais construit peu après la conquête. On lui a rajouté un étage en 1948 et on l’a restauré en 1984.

Au sud du corredor, le Palacio de los Condes de Valparaiso est aujourd’hui le siège du Banco Nacional Mexicano. Ce joli palais avec une tour d’angle, a été construit en 1772 ; il est rehaussé par de beaux azulejos de Puebla et par des pinacles régulièrement disposés.

Remontez la rue Bolivar vers le nord ; au moment où la rue devient la rue Allende, vous êtes tout près du joli Café Tacuba où vous pourriez vous arrêter pour un petit moment de repos. Continuez sur la rue Allende pour aboutir à une zone où il y a 3 théâtres : les théâtres Fru-Fru, Lirico et le Teatro de la Ciudad Esperanza Iris. C’est un théâtre luxueux de 1350 places, le plus important de la ville. Revenez au Corredor par les mêmes rues.

Le Palacio Iturbide se trouve aussi au bord du Corredor ; construit en 1785, il a été donné au général Iturbide qui fut nommé empereur en 1822, mais fut rapidement destitué pour cause de corruption. C’est un joli palais baroque avec des étages de styles non répétitifs.

Autour de la Alameda Central

La Alameda Central est un beau parc boisé avec de nombreuses statues et des fontaines où il est agréable de se promener. Il est entouré des monuments intéressants qui suivent.

● Le Palacio de Belas Artes est dans le prolongement du parc à l’est. Ce bâtiment, de style Art nouveau à l’extérieur, a été édifié en 1934 sur les plans de l’architecte italien Adamo Boari. L’intérieur, par contre, est du style Art déco et contient de nombreux murales des peintres habituels. Il y a 3 salles de spectacle pour le théâtre, l’opéra et la musique classique.

A l’est du Palais des Beaux Arts, le ● Palacio Postal (1902), de style éclectique, est l’œuvre du même architecte ; c’est une merveille, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Le Palacio de Mineria (1813) adjacent a été construit sur les plans de Manuel Tolsá pour une école d’ingénieurs des mines. C’est un palais imposant de style néo-classique qui a une très belle cour intérieure. Le Jardin de la Triple Alianza voisin est en fait un ensemble de 3 bas-reliefs en bronze représentant trois chefs indiens qui ont signé un accord en 1430.

La Plaza Tolsá le sépare du Museo Nacional de Arte, un édifice qui a bénéficié du savoir faire de la famille Coppédé pour les décorations intérieures. Il est consacré à l’art mexicain du XVIe siècle à 1950.

Au nord de la place, le beau Museo Franz Mayer, a été créé grâce à la donation faite par ce financier ; il possède 10000 objets d’art décoratif, en provenance du Mexique, d’Europe et d’Orient : objets en argent, céramiques, mobilier, textiles, sculptures et peintures.

Près de l’angle sud-est de la Alameda, il y a encore 3 monuments. La Casa de los Azulejos date du XVIe s. mais n’a été recouverte d’azulejos qu’au XVIIIe siècle. C’est une maison magnifique avec ses azulejos, ses bas-reliefs et ses guirlandes. L’intérieur qui héberge un restaurant est plein de belles couleurs et mérite une visite. La Torre Latinoamericana est un gratte-ciel de 204 m qui date de 1956 et l’Edificio la Nacional (1932, 55 m) fut le premier immeuble à atteindre cette hauteur.

Le petit Barrio Chino voisin héberge 3000 familles asiatiques ; il présente l’aspect habituel de ces quartiers : magasins d’alimentation, marchés, restaurants.

Le Paseo de la Reforma

Cette très longue avenue a été construite à partir de 1860 sur ordre de l’empereur Maximilien. Elle part du ● Castillo de Chapultepec construit au XVIIIe s. pour un vice-roi ; ce château fut constamment modifié, puis embelli par l’empereur Maximilien et eut des utilisations très variées. Il est entouré d’un grand parc qui contient un jardin botanique, un jardin zoologique, un lac, un centre culturel, le Musée National d’Histoire, le Musée d’Art Moderne, le Museo Nacional de Antropologia, le Museo Rufino Tamayo et l’Auditorium National.

● L’Auditorio Nacional est un édifice d’une grande originalité construit sur les plans des architectes Abraham Zaludovsky et Teodoro Gonzalez de Leόn. Il a une salle qui peut accueillir 10000 personnes où ont lieu des spectacles de toutes sortes.

● Le Museo Nacional de Antropologia est un musée admirable du point de vue architectural, et très riche, avec des objets très bien présentés, qui illustrent les cultures aztèque, maya et olmèque. Un must absolu !

Le Museo de Arte Moderno se trouve dans le bois de Chapultepec ; il présente l’art moderne mexicain à partir des années 30 avec des artistes comme Frida Kahlo, David Alfaro Siqueiros, José Clemente OrozcoLouis Henri Jean Charlot, Diego RiveraRufino Tamayo. Un musée très riche dans ce domaine.

Le Museo Rufino Tamayo (à 5 km) est hébergé par un bâtiment moderne en forme de pyramide. Il contient une collection d’art international de la seconde moitié du XXe siècle et continue à acquérir des objets d’art contemporain.  

On peut parcourir le Paseo de la Reforma à pied ou en vélo le dimanche, car la circulation des voitures est interdite. En la parcourant, on découvrira de nombreux monuments dédiés à des personnages ou à des événements historiques comme le Monument à Cuauhtémoc, l’Angel de la Independencia , la Plaza de las tres Culturas, le Museo Nacional San Carlos.

● Le Museo Nacional San Carlos est à la fois proche du Paseo et de la Alameda. Il est hébergé par le Palais Buenavista, de style baroque, construit sur les plans de Manuel Tolsá en 1805. Il contient notamment des œuvres de Rubens, Carrucci, Tintoretto, Zurbarán, Goya, Tiziano, Ingres, Clavé, Ribera, Rembrandt, Velázquez, Murillo. Un grand musée !

La Plaza de las Tres Culturas est ainsi nommée car elle contient des monuments représentant les cultures aztèque, espagnole et moderne : pyramides et ruines de Tlatelolco, Colegio de Santa Cruz et tour de Tlatelolco (102 m).

On verra aussi de nombreux gratte-ciels dont la Torre Mayor (225 m), la Torre Reforma (246 m) etc…

Plus loin

● La Basilique Notre Dame de Guadalupe (à 6 km) a été terminée en 1709 sur les plans de Pedro de Arrieta. C’est une belle église baroque, construite en briques rouges et en pierres beiges,  deux couleurs qui s’harmonisent bien, avec 4 tours d’angles, une coupole octogonale, des colonnes, des statues, un bas-relief et un fronton. L’intérieur est de style néoclassique en raison d’une restauration effectuée au XIXe s . par Manuel Tolsá. Un ennui majeur : elle n’est pas stable et s’enfonce dans le sol. Elle a été consolidée mais ne peut accueillir des foules.

Pour cette raison, on a construit une Nouvelle Basilique moderne à côté, en béton, qui peut accueillir la foule de pèlerins qui vient honorer la vierge du miracle.

Quatre bâtiments annexes méritent tous une visite. Ce sont la Capilla del Cerrito, la Capilla del Pocito, le Templo y Convento de la Capuchinas et le Musée de la Basilique.

● Le Museo Soumaya (à 7 km) est un bâtiment moderne d’une grande originalité, construit sur les plans de Fernando Romero qu’il faut aller voir, d’autant plus que le musée est du plus haut intérêt et possède 64000 objets d’art internationaux, dont 80 œuvres de Rodin !

Le Museo Jumex est tout près du musée Soumaya ; c’est un édifice moderne dessiné par David Chipperfield, aux surfaces lisses avec très peu d’ouvertures. C’est un musée d’art moderne et contemporain ; il a des œuvres de Damien HirstAndy WarholGabriel OrozcoCy TwomblyJeff KoonsAndreas GurskyDarren AlmondTacita Dean, etc… 

● Le Palacio Deportes (à 9 km au sud-est) est un palais des sports spectaculaire construit suivant les dessins de Felix Candela, Antonio Peyri et Enrique Castañeda Tamborell pour les jeux olympiques de 1968. Il a la forme d’une carapace recouverte de petites pyramides et est souligné par de belles courbes.

Museo Frida Kahlo (à 8 km au sud) est la maison construite par le père de Frida en 1904 et transformée entre 1940 et 1954 en une maison très colorée, par Frida et Diego Ribera qui y vécurent. La maison est telle qu’elle était quand Frida est morte en 1954.

● Le Museo Dolores Olmeda (19 km au sud) : Cette propriété a été le lieu de résidence de Dolores Olmedo qui a collectionné des œuvres de ses amis Frida Kahlo et Diego Rivera, et aussi des vestiges des civilisations préhispaniques olmèque, mixtèque, zapotèque, totonaque, maya et aztèque. Un musée indispensable !

Museo de Arte Camillo Gil (11 km au sud-ouest) : un musée d’art contemporain hébergé par un bâtiment dont l’intérieur est très original.

Museo Universitario de Arts Contemporanea (14 km au sud-ouest) : un musée d’art contemporain dans un édifice de conception très moderne, en forme de prisme.

Universum : un superbe musée des sciences et techniques à 1 km du précédent.

Excursion dans les Jardins Flottants de Xochimilco (18 km au sud) : on peut faire une promenade dans de petites embarcations sur le lac de Xochimilco et sur les canaux qui se sont formés quand les habitants ont créé des chinampas. Il s’agit de radeaux couverts de terre sur lesquels ils ont planté des légumes, qui ont fini par réduire le lac et constituer des zones de terre ferme. Il y a des restaurants, des activités éducatives et récréatives et un parc écologique dans lequel la nature d’origine a été recréée.

La Iglesia San Bernardino de Siena est la grande église de Xochimilco : elle date de 1600 et possède un intéressant retable ainsi que des fresques.

Spécialités culinaires

  • Guacamole :  purée d’avocat aux tomates, oignons, citron vert et coriandre.
  • Frijoles refritos :  haricots rouge, noir ou blanc frits réduits en purée. 
  • Enchiladas : tortillas de maïs farcies au fromage, au poulet avec une sauce à base de piment.
  • Empanadas : Petits chaussons farcis de viande, de fromage ou de légumes.
  • Tacos : tortilla roulée garnie de morceaux de viande ou poisson, de guacamole et de sauces.
  • Tamales : pains garnis de viande, poisson, légumes, fromage, cuits dans des feuilles de maïs.

Sortir le soir 

Le quartier Condesa près du parc de Chapultepec est un quartier assez tranquille fréquenté par les jeunes et où il y a de nombreux restaurants et bars. Il en est de même des autres quartiers voisins du château de Chapultepec et du Paseo Reforma. Il faut en tous cas ne pas s’éloigner du centre, car il y a des quartiers à éviter.

Contenu éditorial Monument Tracker ©

Top 10 des lieux à Mexico

Notre application propose l'histoire de 58 monuments et sites remarquables comprenant les lieux incontournables pour découvrir Mexico. Voici une sélection du top 10 des monuments de la ville, avec un extrait des textes disponibles dans l’application et rédigés par nos équipes de spécialistes. Pour l’intégralité du contenu, téléchargez notre guide Android et iPhone et commencez à créer votre carnet de voyage pour votre séjour à Mexico

Visiter Centre Historique

Centre Historique

A l’emplacement du centre historique actuel se trouvait la ville aztèque de Tenochtitlan, qui fut en grande partie détruite par les conquistadores. Mais les tracés des 4 voies de communications principales des Aztèques ont été conservés. Il s’agit de la Calzada Vallejo vers le nord (ancienne voie... En savoir plus

Visiter Catedral Metropolitana

Catedral Metropolitana

Peu après la conquête de Tenochtitlan, les conquistadores décidèrent de construire une église à la place du grand temple aztèque, dédié au dieu de la guerre Huitzilopochtli ; pour cela, ils utilisèrent les pierres de ce temple. Cette première église fut construite entre 1524 et 1532 sur les plans... En savoir plus

Visiter Plaza de la Constitución

Plaza de la Constitución

Son autre nom est « el Zócalo » (le Socle) ; cette immense place de 192 m sur 240 est le centre de la ville. C’est l’endroit où se trouvait également le centre de la ville aztèque : Tenochtitlan. Elle est entourée de la cathédrale, du Palais National, siège du pouvoir exécutif du pays, de l’ancien... En savoir plus

Visiter Palais National

Palais National

La très longue façade du palais (200 m), orientée nord-sud, occupe toute le côté est de la place ; son allure est dominée par la répétition du même motif sur les trois niveaux de la façade. Elle est limitée par deux tours et comprend trois entrées : la porte sud conduit à la Cour d’Honneur et aux... En savoir plus

Visiter Palacio de Bellas Artes

Palacio de Bellas Artes

Le palais des Beaux Arts a été construit entre 1904 et 1934 sur les plans de l’architecte italien Adamo Boari. La durée de la construction s’explique par l’intermède de la révolution (1910-1920), l’instabilité politique et par l’instabilité du terrain sur lequel est construit ce lourd édifice.... En savoir plus

Visiter Torre Latino Americana

Torre Latino Americana

Ce gratte-ciel a été dessiné par l’architecte mexicain Augusto H. Álvarez et inauguré en 1956, après 8 ans de travaux ; il a une hauteur de 204 m avec sa flèche et contient 44 étages. Il y a relativement peu de gratte-ciels à Mexico à cause du risque sismique. En raison du sol spongieux, il fallut... En savoir plus

Visiter Jardin de la Triple Alianza

Jardin de la Triple Alianza

Il s’agit en fait d’un ensemble de 3 bas-reliefs en bronze représentant les trois chefs indiens des cités de Tenochtitlan, Texcoco et Tlacopan, qui ont signé un accord en 1430. Ils sont l’œuvre du sculpteur Jesús F. Contreras, qui les a réalisés en 1888. Ces bas-reliefs étaient destinés à être... En savoir plus

Visiter Museo Nacional de Antropologia

Museo Nacional de Antropologia

Ce beau musée a été dessiné par Pedro Ramírez Vázquez, Jorge Campuzano et Rafael Mijares Alcérreca ; ses 23 salles sont disposées autour d’une cour intérieure qui contient un grand bassin et le « Parapluie », une dalle immense soutenue par une seule colonne centrale ! Le bâtiment, construit en... En savoir plus

Visiter Museo Frida Kahlo

Museo Frida Kahlo

Le père de Frida Kahlo, d’origine hongroise, construisit cette maison typiquement mexicaine, avec un patio entouré de chambres, en 1904. L’extérieur était assez banal. C’est Frida et Diego Rivera qui y ont mis de la couleur et ont aussi amélioré l’aspect intérieur. Ils vécurent là de 1940 à 1954,... En savoir plus

Visiter Museo Dolores Olmedo (1908-2002)

Museo Dolores Olmedo (1908-2002)

Cette propriété a été le lieu de résidence de Dolores Olmedo qui a collectionné des œuvres de Frida Kahlo et Diego Rivera, et aussi des vestiges des civilisations préhispaniques olmèque, mixtèque, zapotèque, totonaque, maya et aztèque. Ce domaine existait déjà avant l’arrivée des Espagnols : un... En savoir plus

Fonctionnalités de l'application et audioguide Mexico

Préparez votre voyage pour Mexico et découvrez tous ses secrets. Monuments, Restaurants, Hôtels, Activités, Bien être, Musées, devenez votre propre guide, gagner du temps en créant votre propre carnet de voyage, et partagez vos bons plans entre amis.

Activez la découverte instantanée et devenez un explorateur libre dans les petites rues pavées de Mexico, vous serez alerté d'un lieu à proximité lors de votre ballade.

Soyez sûr de disposer de votre guide en toutes circonstances comme des zones non couvertes par le réseau, et faites des économies de coût de DATA à l'étranger avec la fonction « carte et guide hors ligne ».

Laissez-vous guider dans Mexico au travers de circuits thématisés originaux.

Votre voyage à Mexico devient une quête: Capturez les lieux et collectionnez-les, jouez à des jeux originaux pendant les pauses, des quiz, et partez à la chasse aux trésors pendant votre séjour à Mexico

Où manger ?

Sélection des meilleurs restaurants sur Mexico

Consulter la sélection complète

Carte de Mexico

Guide Mexico

Retrouvez 58 endroits à visiter sur Mexico en téléchargeant l'application gratuite Monument Tracker World Guide et 120 autres villes

245