Histoire de Mumbai (bombay)

Mumbai (bombay) à travers le temps

Les débuts : On ne sait pas à partir de quand les sept îles, dont la réunion a formé Mumbai,  (îles de Bombay,  Parel,  Mazagaon,  Mahim, Colaba, Worli et Old Woman's Island) ont été habitées ; elles ont peut-être été occupées dès l’âge de pierre. Mais on n’a pas trouvé de vestiges convaincants de cette période. Les premières traces d’occupation datent de – 250 : elles ont été trouvées dans le faubourg nord de Kandivali occupé alors par les pêcheurs Koli. Les îles appartenaient alors à l'Empire Maurya, dirigé par le bouddhiste Ashoka : c’est à cette époque que furent creusées les grottes de Kanheri. Les grottes de Mahakali ont été creusées plus tard, entre le 1er s. avant JC et le 6ème s. après JC. Autour de 150, Ptolémée cite Heptanesia (les sept îles) et le port de Thana qui faisait du commerce avec l’Arabie et l’Egypte.

Jusqu’au XIIIe s. De nombreuses populations succédèrent dans la région de Mumbai entre le IIIe s. avant JC et le IXe s. : Satavahanas,  Satrapes de l’ouest, Abhira, Vakatakas, Kalachuris, Konkan Mauryas, Chalukyas et Rashtrakutas précédèrent les Silharas qui occupèrent plus durablement la région, de 810 à 1260. De cette époque, il reste les grottes de Jogeshwari (520), les grottes de l’Eléphant (VIIe s.), le temple de Walkeshwar et le réservoir de Baganga.

Jusqu’en 1535 : A la fin du XIIIe s., le roi des Pathare Prabhus, Bhimdey, établit sa capitale à Mahikawati, l’actuelle Mahim. Le sultanat de Delhi annexa les îles de 1347 à 1407 et les confia au sultanat de Gujarat ; c’est de cette époque que date la mosquée Haji Ali Dargah. Le sultanat de Bahmani essaya de conquérir les îles en 1493, mais n’y parvint pas. Plus tard ce sultanat essaya de s’imposer face à l’empire moghol fondé en 1526, et pour être plus fort, il s’allia aux Portugais auxquels il offrit la possession des 7 îles et la ville de Bassein.

Les Portugais : Ils confièrent la gestion des îles à leurs officiers qui construisirent des fortifications et des édifices ; ils donnèrent à l’ensemble des îles le nom de « Bom Bahia » (bonne baie). Les Jésuites et les Franciscains construisirent des églises : Saint Michel à Mahim, Saint Jean Baptiste à Andheri, Saint André à Bandra, l’Eglise de la Gloire à Byculla. Les Anglais voulaient arracher la possession des îles aux Portugais ; ils y parvinrent  en 1661 par le mariage de Charles II d’Angleterre et de Catherine de Bragance, fille du roi Juan IV du Portugal, qui amena les îles en guise de dot. Désormais, les Anglais prirent possession des îles.

La Britanniques et la CIO : En 1668 ils louèrent Bombay à la Compagnie des Indes Orientales qui firent de la ville un port marchand prospère ; en 1687 la CIO y transféra même son quartier général et elle gouverna Bombay jusqu’en 1857. Peu après la cession de Bombay à la CIO, la ville fut attaquée par les forces mogholes, en 1672 et 1673, et par les Hollandais en 1873, mais sans succès. La CIO construisit le fort de Bombay en 1720 et vers 1820, elle entreprit de gros travaux qui permirent de réunir les 7 îles. Une guerre entre les Anglais et les Marathas, qui avaient pris Salsette et Bassein aux Portugais, permit aux Anglais d’agrandir leurs possessions en y adjoignant ces deux territoires. Une seconde guerre contre les Marathas apporta aux Anglais un territoire supplémentaire. En 1853, la première ligne de chemins de fer relia Bombay au port de Thane. Bombay devint une ville prospère, grande exportatrice de coton.

Les Britanniques : Après la révolte des Cipayes, en 1857, l’Angleterre prit le contrôle de toutes ses possessions indiennes et développa Bombay, qui devint un des premiers ports du pays, surtout après l’ouverture du canal de Suez en 1869. En 1896, une épidémie de peste catastrophique décima la population dont une partie prit la fuite, ce qui ralentit la croissance de la ville. A partir de 1942 un mouvement pour l’indépendance se développa avec comme principal instigateur Gandhi. La mutinerie de la flotte indienne en 1946 fut un des événements majeurs de la lutte pour l’indépendance.

Après l’indépendance : Mumbai devint la capitale de Mahajastra et se devint une ville importante de l’Inde. Les troubles interethniques ou interreligieux ternissent parfois l’image de cette ville qui par ailleurs possède un dynamisme extraordinaire.

 

Contenu éditorial Monument Tracker ©

Guide Mumbai (bombay)

Retrouvez tous les endroits à visiter sur Mumbai (bombay) en téléchargeant l'application gratuite Monument Tracker World Guide et 120 autres villes

245